Airbnb et couvre-feu : que risquez-vous si vous faites la fête ?

Perrine de Robien - publié le 16/10/2020 à 14:00

Le nombre de personnes qui louent des logements sur Airbnb pour faire la fête a explosé. L’amende de 135 € devrait bientôt être renforcée afin de dissuader les fêtards.

Covid-19 fête Airbnb amende
L'amende va être renforcée.

Fête dans un logement Airbnb : l’amende n’est pas dissuasive.

Depuis la fermeture totale ou plus tôt des bars et des restaurants, certains petits malins qui n’ont pas la place chez eux, louent sur Airbnb des maisons ou des appartements pour faire la fête. Ce phénomène a explosé ces dernières semaines. Et pour cause, l’amende de 135 € n’est pas dissuasive.

Avec le couvre-feu, ces soirées clandestines seront de plus en plus compliquées à organiser. Non seulement Airbnb avait annoncé leur interdiction fin août mais, le couvre-feu force à finir la fête avant 21h. Surtout, jeudi 15 octobre, sur Franceinfo, Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement a déclaré au sujet de l'amende : « nous allons sans doute la renforcer ».

Des amendes de combien pour les fêtes clandestines ?

Reste à savoir le montant de cette amende. « Ça va être précisé mais si on veut une sanction dissuasive il faut qu’elle soit très dissuasive ». Selon Gabriel Attal, ces sanctions peuvent aller jusqu’à 10.000 € d’amende au Royaume-Uni.

Bientôt, si vous organisez une fête dans un logement loué sur Airbnb ou d’une autre manière, vous allez risquer très gros. La situation sanitaire nécessite un certain nombre d’efforts, notamment de repenser sa vie sociale et ses distractions. Le prix à payer pour juguler la propagation du Covid-19.

À lire aussi Devenez hôte Airbnb et complétez vos revenus

Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.