Coronavirus : quasiment plus de train en France

Jean-Baptiste Le Roux - publié le 26/03/2020 à 09:07

À compter de vendredi 27 mars, les TGV en circulation en France ne représenteront plus que 7% du trafic habituel de la SNCF. La conséquence de l'épidémie de Covid-19.

TGV
Le gouvernement a prévenu que des contrôles de police seraient effectués aux abord des gares.

La SNCF réduit encore son trafic ferroviaire

La baisse d'activité due à la crise du coronavirus touche de plein fouet la SNCF. La compagnie ferroviaire a annoncé qu'elle allait réduire encore davantage le nombre de trajets à compter de vendredi 27 mars prochain. La circulation des TGV et des Intercités sera en effet réduite de moitié, soit seulement 7% de l'activité habituelle. 

La compagnie ferroviaire a également annoncé qu'elle suspendait temporairement son service low-cost Ouigo. Une manière pour la SNCF de s'aligner sur les annonces du gouvernement en matière de transports en commun. Avec seulement 7% du trafic habituel, la compagnie ferroviaire estime que seuls les voyageurs n'ayant pas d'autre choix que de se déplacer peuvent encore voyager. Et que cette mesure limite la propagation de la maladie. 

Des contrôles aux abords des gares

Pour savoir quelles seront les lignes encore en circulation ce week-end, il suffit de se rendre sur le site de la SNCF. Attention, pour pouvoir monter à bord d'un train qui a encore la chance de circuler, il faudra bien évidemment se munir de son titre de transport, de la fameuse attestation de déplacement dérogatoire, mais également d'un justificatif de déplacement.

Vous l'aurez compris. Même avec un billet en règle, il ne sera pas simple de pouvoir monter dans un train comme cela. D'autant plus qu'il faut s'attendre à un contrôle sévère de la part des forces de l'ordre aux abords des gares. Le gouvernement souhaite en effet limiter le risque que des personnes tentent d'aller se confiner en province, ou simplement de partir en week-end. 

À lire aussi Comment faire une réclamation au service client SNCF ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.