Covid-19 : couvre-feu décrété dans 54 départements dès vendredi 23 octobre

Paolo Garoscio - publié le 23/10/2020 à 08:00

La pandémie de Covid-19 continue de faire des victimes et de nouveaux cas de contamination en France. Santé publique France, le 22 octobre 2020, signale plus de 999.000 cas dans l’Hexagone, ce qui signifie que le million sera dépassé le 23 octobre 2020. Le gouvernement a donc décidé de décréter un vaste couvre-feu.

confinement coronavirus pandémie couvre-feu
Le couvre-feu vise à éviter un reconfinement généralisé de la population.

46 millions de personnes concernées par le couvre-feu

Lors de leur intervention le 22 octobre 2020, le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran ont annoncé que 54 départements français seront désormais sous couvre-feu, et ce pour 6 semaines au minimum. Au total, cela représente 46 millions de personnes.

Le couvre-feu implique l’interdiction totale de se trouver dans la rue entre 21h et 6h, sauf motif valable et sous réserve d’avoir une attestation. Les bars, les salles de sport ou encore les salles de jeux seront fermés toute la journée, les foires, les fêtes foraines et les salons interdits.

En interdisant les sorties nocturnes, le gouvernement espère freiner la progression du virus en limitant les activités sociales. Objectif premier : éviter un reconfinement généralisé de la population qui aurait une conséquence dramatique sur l’économie française déjà fortement touchée par le confinement du printemps 2020.

La liste des départements sous couvre-feu

Le couvre-feu est instauré dès vendredi 23 octobre 2020 à 21 heures pour les départements suivants : l'Ain, les Alpes-Maritimes, l'Ardèche, les Ardennes, l'Ariège, l'Aube, l'Aveyron, le Bas-Rhin, les Bouches-du-Rhône, le Calvados, la Corse du Sud, la Côte d'Or, la Drôme, le Gard, la Haute-Corse, la Haute-Loire, la Haute-Savoie, la Haute-Vienne, la Haute-Garonne, les Hautes-Alpes, les Hautes-Pyrénées, l'Hérault, l'Ille-et-Vilaine, l'Indre-et-Loire, l'Isère, le Jura, la Loire, le Loiret, la Lozère, le Maine-et-Loire, la Marne, la Meurthe-et-Moselle, le Nord, l'Oise, le Pas-de-Calais, le Puy-de-Dôme, les Pyrénées-Atlantiques, les Pyrénées-Orientales, le Rhône, la Saône-et-Loire, la Savoie, la Seine-Maritime, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, le Var, le Vaucluse.

La liste pourrait être amenée à évoluer et s’allonger, au fur et à mesure de l’évolution de la circulation du virus dans les départements qui, pour l’instant, ne sont pas encore en alerte maximale.

À lire aussi Comfort food d'automne : le chocolat à toutes les sauces !

Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.