Déconfinement : une prochaine étape le 15 décembre

Jean-Baptiste Le Roux - publié le 25/11/2020 à 09:44

Le président de la République a détaillé mardi 24 novembre les étapes du déconfinement progressif. Avec un gros palier le 15 décembre prochain, si la situation s’améliore.

Confinement enfants
Le confinement devrait théoriquement prendre fin au 15 décembre prochain.

La fin du confinement en trois étapes

Si la situation sanitaire continue de s’améliorer, il ne faut pas perdre de vue cette phrase d’Emmanuel Macron, alors que le déconfinement de la France se précise. Mardi 24 novembre 2020 au soir, dans une intervention télévisée, le président de la République a présenté les différentes étapes de ce déconfinement, en trois temps. La première étape aura lieu samedi 28 novembre. La seconde, plus importante, le 15 décembre prochain.

Il s’agit en fait de la fin théorique du confinement. Si la situation sanitaire s’est améliorée, à cette date, le confinement sera remplacé par un couvre-feu de 21h à 5h du matin. Attention cependant, les rassemblements sur la voie publique ne seront toutefois pas autorisés, même dans les heures hors couvre-feu. Ce couvre-feu fonctionnera sous le même mode que celui du mois d’octobre.

Des réouvertures pour le monde de la culture

Qui dit fin du confinement, dit également fin des attestations de déplacement dérogatoires. Au 15 décembre prochain, si tout va bien, les Français seront libres d’aller et de venir et de se déplacer dans toute la France. Une manière d’encadrer les vacances de fin d’année qui débuteront quatre jours plus tard. Il faut préciser que le 24 décembre au soir, et le 31 décembre au soir, il n’y aura aucune limite de déplacement imposée.

La dernière mesure, au 15 décembre prochain, concerne l’univers de la culture. Les salles de cinéma, les théâtres et les musées pourront donc rouvrir à cette date, a précisé Emmanuel Macron. Bien entendu, les protocoles sanitaires les plus stricts seront toujours en vigueur, et ces réouvertures sont conditionnées à l’évolution de la situation sanitaire. Mais elles permettront à beaucoup de souffler.

À lire aussi : Confinement : les syndromes dépressifs « en augmentation » selon le ministre de la Santé

Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.