En France, le Secours catholique dénonce une pauvreté qui s’aggrave

Jean-Baptiste Le Roux - publié le 07/11/2019 à 14:00

Le Secours catholique vient de publier son rapport annuel sur l’état de la pauvreté en France. Un document qui dénonce une aggravation de la précarité dans le pays.

Soupe populaire
Le revenu médian mensuel des bénéficiaires du Secours catholique est passé en 2018 à 535 €.

Un revenu mensuel médian en baisse

Les pauvres sont de plus en plus pauvres. C’est le constat que l’on peut dresser du dernier rapport annuel publié par le Secours catholique. Dans ce document, l’association dénonce une aggravation de la précarité dans notre pays. Un chiffre, pour bien comprendre la situation. Le revenu médian mensuel des bénéficiaires du Secours catholique est passé en 2018 à 535 €. Soit 15 € de moins par rapport à 2017.

Chaque année, le Secours catholique et ses 66.000 bénévoles reçoivent dans leurs antennes locales près de 1,5 million de personnes. C’est à partir de ces retours de terrain que le rapport annuel de l’Association est rédigé. Dans ce document, on apprend également que le niveau de diplôme ne protège pas non plus de la pauvreté. Ainsi, 45% des bénéficiaires de l’association ont suivi des études secondaires. Et 16% possèdent le baccalauréat.

De nombreuses femmes dans la précarité

Le rapport du Secours catholique pointe également du doigt un autre phénomène : l’augmentation du nombre de personnes étrangères parmi les bénéficiaires. Beaucoup d’entre elles sont migrantes. Mais pas seulement. En dix ans, la proportion d’étrangers parmi les bénéficiaires est passée de 30 à 40%. La conséquence directe de l’augmentation de la vague migratoire qui frappe la France, et l’Europe plus largement.

Enfin, le Secours catholique rappelle que parmi ses bénéficiaires, ce sont les femmes les plus nombreuses. La proportion de femmes a ainsi augmenté de 0,3 point en un an. On apprend dans le rapport que près des trois quarts de ces femmes sont des mères isolées ou des femmes seules âgées. De quoi permettre à l’association de dénoncer une précarisation de la situation socio-économique des femmes en France.

À lire aussi Les maisons-relais pour lutter contre la précarité

Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.