Quand les cambrioleurs piratent les caméras de surveillance

Nicolas Boutin - publié le 05/08/2020 à 08:00

Des hackers peuvent s’appuyer sur les failles des systèmes pour savoir si le logement est occupé ou non, afin de permettre aux cambrioleurs de repérer leurs cibles.

cambriolages
Les caméras de surveillance peuvent devenir les alliés des cambrioleurs.

Une période propice aux cambriolages

La période estivale est propice aux cambrioleurs qui visitent chaque année des logements en l’absence de leurs propriétaires, partis en vacances. Alors pour se prémunir, certains installent des dispositifs de sécurité, notamment composés de caméras de surveillance connectées.

Des caméras qui captent les mouvements à l’intérieur du domicile et alertent l’occupant, qui peut alors suivre en temps réel ce qui se passe à l'intérieur ou devant son logement, via un serveur connecté au Wi-Fi. C’est ce système qui pourrait permettre aux cambrioleurs d’obtenir des informations.

Savoir si le logement est occupé

Selon une étude menée par des chercheurs de l’Université Queen Mary de Londres en collaboration avec l’Académie chinoise des sciences, ces dispositifs pourraient permettre à des pirates de vérifier si un logement est occupé ou non en temps réel, grâce à l’activité réseau.

Ces caméras de surveillance connectées avaient déjà fait parler d’elles sur la protection de la vie privée. Amazon avait prévu une fonctionnalité sur sa caméra Ring qui activait automatiquement les caméras des sonnettes afin d’enregistrer et diffuser la vidéo à la police, dès qu’une personne composait un numéro d’urgence. Le géant de la technologie avait du abandonner le projet face à la polémique.

À lire aussi Comment louer un logement sans caution personnelle ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.