Comment éviter de se faire arnaquer au restaurant ?

Marie Caillet - publié le 29/04/2020 à 17:05

Manger au restaurant est une dépense. Ce doit être aussi un moment agréable et convivial. Pourtant, les arnaques sont trop souvent au rendez-vous. Comment bien choisir son restaurant pour éviter les déconvenues ? Voici nos conseils.

Consulter les avis et les guides

Pour ne pas se faire avoir, la première règle est de vérifier les avis d’un restaurant en ligne. Aujourd’hui, cette tâche est simplifiée : il suffit d’entrer le nom d’un restaurant dans un moteur de recherche pour consulter les avis. Pour optimiser les garanties, on privilégie les sites où les avis sont vérifiés. La vigilance s’impose quand les commentaires négatifs ayant le même objet se multiplient.

Pour réduire les risques d’arnaques, il est aussi possible de se tourner vers les guides en ligne. Ces derniers sont reconnus et nous renseignent sur les arnaques mais surtout sur les bonnes adresses !

Analyser la carte et les prix

La carte d’un restaurant en dit long sur la qualité des produits proposés. Il est essentiel de s’assurer que les plats proposés soient faits maison et que les AOC soient précisées, tout comme la provenance des viandes et des poissons à la carte.

Les tarifs doivent être cohérents. Par exemple, un café gourmand à plus de 10 € ou une salade qui frôle les 20 € doivent vous alerter. La vigilance est de mise avec les menus mais aussi avec les plats du jour. Ces derniers doivent normalement être composés de produits de saison !

Le vin : une arnaque classique

Dans les restaurants, le vin est une véritable source d’arnaques. Il faut s’assurer que le prix du verre au vin ne soit pas trop élevé. Le plus souvent, il provient de BIB (Bag in Box) et coûte moins de 1 € le verre au restaurateur.

Des verres de vin à plus de 7 € doivent attirer l’attention. Pour le champagne, les prix s’envolent ! Or, même un champagne de qualité reconnu ne doit pas être vendu à plus de 10 à 12 € le verre. Le vin servi au pichet doit lui aussi être de qualité. Il n’est pas rare de trouver sur les cartes des « vins de pays ». Assurez-vous que les cuvées bénéficient au moins d’une appellation. Sinon, il est conseillé d’opter pour les bouteilles d’entrée de gamme.

Se renseigner sur les produits servis

Lors du choix des plats, il ne faut pas hésiter à se renseigner sur le contenu des assiettes. Osez demander la provenance de la viande, le type de salade servie, la composition d’une sauce ou d’une vinaigrette. À tout moment, vous êtes en droit de demander si tel ou tel produit est frais, s’il est possible d’avoir la garniture ou la sauce à part ou encore s’il est possible de n’avoir que de l’huile d’olive sur sa salade.

Pour les desserts, s’informer est plus qu’utile. Trop souvent, les desserts des restaurants sont des gâteaux décongelés. Il est aussi judicieux de s’interroger sur la composition d’un café gourmand ou la marque des glaces servies.

Vérifier l’addition

À la fin du repas, vérifiez soigneusement l’addition. Il faut s’assurer que les prix indiqués soient identiques à ceux de la carte, qu’aucun supplément n’ait été ajouté sans que vous n’en ayez été informé, et qu’aucun plat ou boisson n’ait été ajouté par erreur. Tous les suppléments qui peuvent être appliqués sur un menu à cause d’un changement de plat doivent être précisés au client et indiqués sur la carte.

Il est parfois judicieux de prendre son temps pour choisir un bon restaurant. Les prix qui y sont pratiqués doivent être cohérents avec les plats proposés. Vous vous régalerez ainsi au juste prix ! 

Tous les guides droits des consommateurs
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.