Comment se protéger des usurpations d'identité ?

Anne-Sophie O - publié le 04/05/2020 à 17:00

En moyenne, une usurpation d'identité a lieu toutes les 3 secondes ! Vous avez peur d'être victime d'une usurpation d'identité ? On vous donne quelques conseils pour protéger votre identité ! 

Qu'est ce que l'usurpation d'identité ?

Si quelqu'un usurpe votre identité, cela signifie qu'une personne a volontairement pris votre identité pour ensuite réaliser des actions frauduleuses (ouverture de compte en ligne, crédits, aides sociales ...). 
L'usurpation d'identité peut aussi avoir pour but de vous nuire, en plus des conséquences financières importantes (vous risquez d'être interdit bancaire), il peut également y avoir d'importantes conséquences psychologiques si vous êtes victime d'une usurpation d'identité (notamment si l'usurpateur utilise votre identité à des fins criminelles).  

L'usurpation d'identité est un délit pénal.  

Comment faire pour éviter une usurpation d'identité ?

La vigilance est la première protection contre l'usurpation d'identité. Assurez-vous de ne jamais laisser traîner vos papiers d'identité, ni de les fournir à une personne ou à un entreprise qui ne serait pas sûre à 100%. 

Détruisez toute trace de votre identité sur un papier avant de le jeter à la poubelle. Déchirez le ou brûlez-le ! Cette astuce est valable pour vos factures, vos courriers, RIB, avis d'imposition ...  

Les informations sensibles arrivent via votre boite aux lettres, pour éviter que quelqu'un fouille votre boite aux lettres avant que vous releviez votre courrier, il est conseillé de toujours bien fermer votre boite à lettres à clés.   

Ne répondez pas à des sondages qui vous demandent trop d'informations personnelles.  

En cas d'usurpation d'identité, les victimes ont parfois du mal à prouver leur véritable identité. Pour éviter cela, on vous recommande de garder en lieu sur des copies de vos papiers d'identité et documents personnels. Cela facilitera grandement vos démarches en cas d'usurpation d'identité ! Certaines assurances proposent également des aides pour éviter les usurpations d'identité : renseignez-vous. 
 

Protéger son identité

Sur internet, protégez vos données en utilisant un mot de passe complexe avec des majuscules, des minuscules, des chiffres et des caractères spéciaux. N'utilisez pas un même mot de passe pour plusieurs sites web. 

Vérifiez toujours l'adresse mail d'un expéditeur avant de répondre à un mail ou d'envoyer des données sensibles. Méfiez-vous également des mails semblant provenir de la CAF, de votre banque, de votre fournisseur d'accès, la sécurité sociale surtout s'ils contiennent des fautes d'orthographe, des tournures de phrases étranges ou encore s'il vous demande de mettre à jour vos informations bancaires ou personnelles. 

 En cas de doute, le plus simple est de contacter l'organisme en question via son numéro de téléphone ou via le site officiel et surtout en attendant, ne communiquez aucune info !  

Enfin, ne cliquez pas sur des liens dans un mail que vous auriez reçu si vous ne connaissez pas l'expéditeur ou si l'adresse mail est louche par exemple : impots@gmail.com Vous risqueriez de vous retrouver sur un site frauduleux. Méfiez -vous des mails menaçants ou trop alarmistes.  

Lorsque vous naviguez sur internet, soyez prudent, n'achetez que sur des sites de confiance. Restez également attentif à votre environnement, méfiez vous des personnes qui regarderaient par dessus votre épaule par exemple dans un café, ou un train. 

Vous avez un doute sur une potentielle usurpation d'identité ?

Certains signes doivent vous mettre la puce à l'oreille, notamment si vous recevez des amendes, des factures pour des dépenses que vous n'avez pas faites ! 

Vous pouvez contacter la Banque de France pour savoir si des crédits ont été souscrits à votre nom.  Vous pouvez également contacter votre mairie pour la prévenir et ainsi empêcher qu'elle ne délivre un acte de naissance à une autre personne.  

Si vous êtes certain(e) d'être victime d'une usurpation d'identité, vous devez déposer plainte au plus vite ! L'usurpation d'identité est punie d'un an de prison et de 15 000€ d'amende. 

Découvrez également notre article pour éviter les arnaques de la vie courante
 

Tous les guides droits des consommateurs
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.