Galères de vacances et indemnisations : 10 exemples typiques

La rédaction - publié le 04/10/2019 à 14:30

Enfin en vacances, on est prêt à décompresser des soucis accumulés pendant l'année. Seulement voilà, le séjour ne se passe pas toujours comme prévu. Retard de train, valises perdues, hébergement non conforme ? autant de galères qui peuvent pointer le bout de leur nez. Que faire si ?

En avion

  • ...l’avion est en panne, mon vol est reporté : suis-je indemnisé ?

Le transporteur peut décliner sa responsabilité, si une panne technique est avérée. Vérifiez auprès de votre compagnie d’assurance ou sur votre contrat de carte bancaire si une indemnisation est prévue dans ce cas.

  • ...mon avion a atterri à Roissy au lieu d’Orly. Puis-je demander un taxi pour récupérer mon véhicule à Orly ?

Non, la ville d’arrivée reste bien Paris, le transporteur n’a pas à indemniser ses passagers. S’il s’agit d’une autre ville en revanche, la compagnie devra proposer une solution pour amener ses passagers à destination.

  • ...ma valise s’est fait la malle à l’aéroport et ma location de vacances se trouve à 3h de route. Je dois racheter des affaires, vais-je être remboursé ?

Oui, vous serez remboursé des frais de première nécessité (hygiène, vêtements, etc.) dans la limite de 100 € par personne, mais il faudra les avancer. Vous aurez ensuite 21 jours à compter de la date d’arrivée du vol pour faire une demande de remboursement et envoyer les justificatifs de paiement au service bagages.•...je voyage avec du matériel high-tech (téléphone portable, ordinateur...) Peut-on m’interpeller à la douane ?Pour partir l’esprit tranquille, mieux vaut se procurer la « carte de libre circulation ». Elle est gratuite et valable dix ans, et répertorie tous les objets qui peuvent être soumis aux droits de douane avec lesquels vous voyagez. Il suffit de se présenter auprès d’un bureau de douane muni des objets à déclarer et leur facture.

  • ...je pars en voyage organisé, je m’aperçois sur place que la compagnie de mon vol figure sur la liste noire. Puis-je refuser d’embarquer et me faire rembourser ?

Oui, mais mieux vaut se renseigner avant de partir pour éviter de se retrouver bloqué ! La liste est consultable sur liste-noire.org

En train

  • ...mon premier train a eu du retard et j’ai raté ma correspondance.

Vous pouvez prendre le train suivant mais si le billet est plus cher, vous ne serez pas remboursé de la différence, sauf si vous vous arranges avec les contrôleurs, souvent conciliants.

  • ...j’ai acheté mes billets SNCF sur le net en choisissant l’option « envoi à domicile » mais je n’ai rien reçu.

Il vous faut acheter de nouveaux billets, qui vous seront remboursés dans un délai d’un mois après les avoir renvoyés avec le formulaire de remboursement.Info : si vous optez pour un voyage en train, l’article Mes droits dans le train pourra vous intéresser.Les meilleurs bons plans vacances : dernière minute séjours été

Mon hébergement de vacances

...ma location de vacances n’est pas conforme au descriptif.Le propriétaire a l’obligation de remettre un état descriptif des lieux et des conditions de location. Si ce n’est pas conforme à la réalité, le locataire est en droit de demander une indemnisation. Rassemblez des preuves (huissier, photos...) et, à votre retour, vous avez le choix entre une action civile (demandez de dommages et intérêts) ou une action pénale en avertissant la direction départementale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes.

  • ...des prestations supplémentaires me sont facturées pendant mon voyage, alors qu’elles n’étaient pas prévues par mon agence de voyages.

Une fois le contrat signé, il ne peut être modifié : les tarifs ne peuvent plus être revus à la hausse. Mais des prestations peuvent parfois être facturées en supplément, sans avoir été énoncées dans le contrat. Le client est en droit de ne pas les régler, si elles n’ont pas clairement été décrites dans le contrat. Si celui-ci n’est pas clair, la convention doit être interprétée en faveur du client.

Sur place

  • ...je quitte l’Europe, je souhaite louer une voiture. On me refuse la location car je n’ai pas de permis international, est-ce légitime ?

Oui car dans certains pays en dehors de l’Union européenne, les deux permis sont nécessaires. Renseignez-vous avant votre départ auprès de l’ambassade ou du Consulat en France du pays dans lequel vous souhaitez vous rendre. En effet, dans certains pays, le permis français suffit pour conduire temporairement. Pour obtenir un permis international, il faut se rapprocher de la sous-préfecture ou de la mairie.Les meilleurs bons plans vacances : Destockage jusqu’à -70 pourcent

Tous les guides droits des consommateurs
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.