Produits reconditionnés : quelles garanties ?

Johanna A - publié le 29/03/2021 à 13:43

Avec la crise sanitaire qui s’est installée depuis plus d’un an désormais, et le contexte qui va avec, le marché de l’occasion et des biens reconditionnés rencontre de plus en plus de succès chez les consommateurs. Si ces derniers se penchent davantage vers ce marché de l’occasion, c’est autant pour pouvoir faire des économies en payant le bien moins cher qu’un produit neuf, mais également dans une démarche écoresponsable. Cependant, disposons-nous de garanties lors de l’achat de ce type de produits ? Sont-elles les mêmes que pour l’achat de produits neufs ? Et quelles sont les conditions de ces garanties ?

Qu’est-ce qu’un produit reconditionné ?

Ne vous méprenez pas, un produit reconditionné représente une appellation marketing, mais n’est autre qu’un produit d’occasion, tout simplement. Oui, certains objets ou appareils sont véritablement reconditionnés parfois, mais ce n’est pas le cas de tous puisqu’aucune réglementation ne vient encadrer un éventuel contrôle technique réalisé sur le bien en question avant revente. 

Un produit reconditionné est un objet d’occasion, ayant déjà servi à un consommateur, que ce dernier retourne au fabricant soit pour un défaut soit pour en retirer un bénéfice financier et ainsi obtenir une réduction pour l’achat d’un autre produit neuf. Les produits reconditionnés possèdent donc parfois quelques dysfonctionnements comme des défauts d’ordre esthétique tels que rayures, traces de choc, etc.

C’est le marché high-tech, audio/vidéo qui rencontre le plus de succès sur ce marché ; ce secteur est aussi celui qui permet le moins de vérifier le bon fonctionnement de l’appareil avant l’achat. En effet, lorsque vous achetez un meuble par exemple, vous n’avez que très peu de risques de vous faire avoir.

Quel contrôle sur un produit reconditionné ?

Comme nous le disions, les contrôles de vérification ne sont soumis à aucune réglementation particulière et sur le plan légal, il n’existe absolument aucune différence entre un produit dit d’occasion et un produit reconditionné. Certaines enseignes tiennent cependant à faire preuve d’une totale honnêteté envers leurs clients et effectuent un véritable contrôle sur le produit, en changeant certaines pièces défectueuses ou en réalisant quelque manipulation tendant à rendre l’objet d’occasion le plus « neuf » possible. Vous n’obtiendrez cependant aucune certitude quant à ces vérifications.

Les garanties d’un produit reconditionné

En achetant des produits sur le marché de l’occasion, vous êtes bien sûr protégé un minimum, fort heureusement. Et en ce sens, différentes garanties vous sont offertes :

La garantie légale de conformité

La garantie légale de conformité viendra protéger tous vos achats d’occasion ou reconditionnés pour une durée de 6 mois, tandis qu’elle est de 24 mois pour l’achat de produits neufs. Au-delà de ces 6 mois, ce sera la garantie commerciale qui pourra prendre le relai si vous en avez pris une, nous verrons cela plus bas. Cependant, il est possible de faire jouer la garantie légale de conformité au-delà des 6 mois après la date de votre achat uniquement si vous parvenez à prouver que vous n’êtes pas à l’origine de la panne ou du dysfonctionnement de l’objet en question. 

Grâce à la garantie légale de conformité, vous êtes couvert en cas de panne ou de dysfonctionnement. Il parait donc indispensable de conserver l’annonce détaillée ou la fiche-produit mentionnant les différentes caractéristiques liées aux performances du produit. C’est grâce à ces informations que vous pourrez réclamer la réparation ou le remplacement du produit reconditionné, voire le remboursement s’il n’est ni remplaçable ni réparable, si lesdites caractéristiques ne correspondent pas à la réalité. 

La garantie des vices cachés

La garantie des vices cachés couvre l’ensemble des produits, qu’ils soient d’occasion, reconditionnés ou neufs et ce, pour une durée de 24 mois. Pour pouvoir faire jouer cette garantie, c’est à vous, acheteur, de prouver que le vice était présent avant votre achat et qu’il n’est donc pas apparu une fois l’objet en votre possession. Il est donc généralement compliqué de parvenir à le prouver. Mais, si vous réussissez, vous êtes alors en droit d’exiger le remboursement d’une partie du montant versé, si vous souhaitez conserver le produit ou bien le remboursement total de celui-ci si vous rendez le produit au vendeur. 

La garantie commerciale

Nous en parlions ci-dessus. La garantie commerciale prend le relai sur la garantie légale de conformité, une fois le délai des 6 mois dépassé. Mais, attention, car cette garantie n’est proposée que par des entreprises ou des enseignes et reste optionnelle. Elle est généralement payante et nous vous recommandons de bien lire le contrat avant de le signer, chose obligatoire pour pouvoir la contracter, car il se trouve bien souvent des petites lignes ou des étoiles porteuses de mauvaises surprises par la suite. 

 

Comme vous aurez donc pu le constater, vous pouvez bel et bien profiter de quelques garanties lors d’achat de produits d’occasion ou reconditionnés, mais qui restent tout de même moindres que lors d’un achat neuf, notamment en ce qui concerne la garantie légale de conformité. Cependant, cela vous permettra également de réaliser quelques économies non négligeables tout en participant à une démarche écoresponsable. Pour tenter d’éviter les mauvaises surprises au mieux, nous vous recommandons de vous rendre dans des enseignes connues et reconnues pour vos achats d’occasion, d’autant plus que de plus en plus de grandes marques le proposent. Sinon, n’hésitez pas à parcourir l’ensemble des avis clients avant de procéder à l’achat, car ces derniers seront un bon indicateur de la qualité des produits vendus. Et vous, êtes-vous déjà un adepte des achats de produits reconditionnés ?

À lire aussi : Faut-il prendre une extension de garantie ?

Tous les guides droits des consommateurs
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.