Le vol de vélo est en recrudescence actuellement. Conseils pratiques pour éviter qu'on vous vole votre moyen de transport.

1 vélo volé par minute !

On sous-estime le nombre de vélos volés en France. Et pourtant, ce sont 400 000 bicyclettes qui disparaissent chaque année, soit 1 vélo volé par minute ! Ça fait froid dans le dos, non ?

50 % des personnes qui se font voler leur moyen de transport rachètent un vélo d'occasion, 23 % sont tellement déçues qu'elles renoncent à s'en acheter un autre, et 25 % en rachètent un neuf.

Les vols sont dus à :
- des vélos non attachés ;
- des vélos mal attachés ;
- des antivols de mauvaise qualité.

N'oubliez pas que près de la moitié des vols se produisent... à la maison ! Hall d'immeuble, garage, ce n'est pas parce que vous êtes chez vous que vous êtes protégé des voleurs.

Vol de vélo, quelles sont les démarches ?

Malheureusement, vous ne pouvez pas faire grand-chose en cas de vol de votre vélo.

Plus de la moitié des victimes ne déposent pas de plainte, car cela est jugé inutile. Pourtant, aller porter plainte au commissariat ou à la gendarmerie est la première chose que vous devez faire ! Même s'il faut attendre un peu de temps une fois sur place, le procès-verbal (PV) est important, surtout si vous avez souscrit une assurance vélo.

Il est également conseillé d’aller sur leboncoin.fr. En effet, les voleurs ne sont pas nécessairement des cyclistes invétérés qui ne peuvent s’offrir un vélo. Bien souvent, votre bicyclette est volée pour être revendue dans la foulée. Si vous retrouvez votre vélo sur ce site et que vous êtes téméraire, allez rencontrer le vendeur. Si vous êtes plus prudent, allez voir la gendarmerie.

Mieux vaut prévenir que guérir !

Il est plus facile de voler une bicyclette qu'une voiture. Pourtant, avec de bonnes méthodes, vous pouvez rendre la tâche plus difficile pour les voleurs sans scrupules.

Quelques conseils pour garder votre deux-roues dans le meilleur état :
- prenez un antivol en forme de U. N'hésitez pas à mettre 10 % du prix du vélo dans l'antivol. Certes, c'est cher, mais toujours plus économique que de racheter un vélo. Si vous pouvez prendre un deuxième antivol, c'est toujours dissuasif ;
- attachez la roue avant AVEC le cadre à un mobilier fixe (réverbère, parcs à vélos). Votre vélo doit être visible par tous et si possible, regroupé avec d'autres compatriotes ;
- gravez votre vélo avec un numéro national unique et vous recevez, en échange, un passeport vélo où sont indiqués le numéro de votre vélo et un mot de passe. Enregistrez votre vélo sur bycicode.org. Si les forces de l'ordre retrouvent votre bicyclette, ils peuvent identifier à qui elle appartient ! Plus d'infos sur le site bycicode.org ;
- il est possible de souscrire une assurance vélo (généralement en sus de votre contrat habitation) qui peut vous rembourser votre vélo à hauteur de 1 500 euros. Cotisation : en moyenne 20 euros/an, remboursement pour un seul foyer. Certaines assurances proposent même une garantie casse.

Rappel : pour n'importe quel arrêt, qu'il soit court ou long, cadenassez toujours votre vélo.


Maintenant vous avez toutes les armes en main, vous n'avez plus d'excuses pour ne pas prendre votre vélo !

Tous les guides droits des consommateurs
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.