Carte grise : attention aux arnaques

Florian Billaud - publié le 03/09/2019 à 14:30

Depuis la mise en place, en 2009, du nouveau système d'immatriculation des véhicules (SIV), le gouvernement a mis à la disposition des conducteurs un service leur permettant de commander leur carte grise directement en ligne. Bien pratique, nous direz-vous. Mais c'est aussi une belle aubaine pour les escrocs, qui n'hésitent pas à multiplier les sites proposant le même service... Méfiance !

De quels moyens dispose-t-on pour demander une carte grise ?

Les préfectures et sous-préfectures ne s’occupant plus des demandes de certificats d’immatriculation, les conducteurs n’ont d’autre choix que de se tourner vers Internet. Qu’il s’agisse de faire une carte grise suite à l’achat d’un véhicule neuf, de la refaire parce qu’elle est perdue, volée ou abîmée, ou bien de modifier l’adresse y figurant, la démarche est la même.Concrètement, il vous faut vous rendre sur le site de l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS), émanant du gouvernement. Le paiement se fait uniquement par carte bancaire. L’adresse est la suivante : https://immatriculation.ants.gouv.fr/.Bon à savoir : des points numériques en préfecture et sous-préfectureDes ordinateurs, imprimantes et scanners sont mis à disposition dans toutes les préfectures, ainsi que dans la plupart des sous-préfectures. Les personnes les moins à l’aise avec Internet, ou celles qui ne l’ont tout simplement pas chez elles, peuvent ainsi accomplir la démarche sur place et se faire aider si besoin par un médiateur.Dans le cas d’un achat de véhicule neuf, même si vous êtes libre de faire la demande vous-même, c’est le plus souvent le professionnel qui s’en charge (garage, loueur, concessionnaire, notamment). Il vous facturera alors, en plus du coût de la carte grise, la somme correspondant à cette prestation (tarif libre). La carte grise devra vous être envoyée directement, sans passer par le professionnel de l’automobile en question. Mais pour pouvoir proposer ce service, ce dernier doit être habilité par le ministère de l’Intérieur. Pour vous en assurer, rendez-vous à cette adresse : https://immatriculation.ants.gouv.fr/Services-associes/Ou-immatriculer-mon-vehicule

Ces faux sites officiels qui fleurissent

L’usager mal informé peut vite tomber dans le piège des faux sites officiels. Derrière ces sites, des escrocs dont le seul et unique but est bien sûr de vous soutirer de l’argent. Et naturellement, vous ne verrez jamais la couleur de votre certificat d’immatriculation ! Pour appâter leurs futures victimes, ils n’hésitent pas à faire référence à des ministères, à utiliser le terme « gouv » dans leur adresse, mais aussi à brandir le drapeau français ou encore la Marianne, figure symbolique de la République française.Parmi les indicateurs qui doivent vous mettre la puce à l’oreille et vous faire immédiatement rebrousser chemin :Les adresses web se terminant par « .org » ou même « .com ». Un site officiel se terminera toujours par « .fr ».Une adresse postale à l’étranger (cf mentions légales du site).Des avis négatifs d’autres utilisateurs (sur votre moteur de recherche, tapez le nom de la société + avis).Vous voilà suffisamment informé pour contourner les arnaques. En cas de doute, n’hésitez pas à vous rapprocher de la préfecture ou sous-préfecture dont vous dépendez. Si ces structures ne gèrent plus les demandes de carte grise, elles pourront tout de même vous renseigner.

Tous les guides droits des consommateurs
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.