Pouvez-vous refuser un mauvais vin au restaurant ?

Fabienne Cornillon - publié le 30/03/2020 à 15:57

Lorsque vous allez au restaurant, il est de coutume d’accompagner vos plats d’un bon vin. Mais parfois, ce bon vin se transforme en vinaigre. Goût de bouchon, vin qui a tourné, comment faire pour refuser la bouteille qui vous est proposée.

Faire goûter le vin : une tradition à respecter

Dans un restaurant, la plupart du temps, le serveur vous fait goûter le vin avant de vous servir. Cela permet de savoir s’il est à votre goût et, surtout, s’il est bon. Si ce produit peut être sublime, il subit quelques aléas qui peuvent modifier sa nature. Un vin mal conservé, un vin conservé trop longtemps, un bouchon de mauvaise qualité, tout peut altérer le goût de votre vin.

Ainsi, même si le serveur respecte les règles (ouvrir la bouteille devant vous pour vous assurer qu’il s’agit bien du vin que vous avez commandé), celui-ci peut être mauvais. Au regard du prix d’une bouteille de vin dans un restaurant, il serait fort dommage d’être contraint de boire un cru de mauvaise qualité. Sachez que vous pouvez parfaitement le refuser dans une certaine mesure.

Refuser un vin de mauvaise qualité

Selon le Code civil, le serveur doit vous faire goûter le vin et ne vous laisser la bouteille que lorsqu’il s’est assuré que celui-ci vous correspond. S’il ne vous plaît pas, signalez-le immédiatement afin que celui-ci puisse être échangé avec une autre bouteille s’il s’agit d’un problème de qualité. La bouteille ne peut alors vous être facturée.

Un restaurateur doit s’assurer que le vin correspond à vos attentes au même titre qu’il doit veiller à ce que votre plat vous convienne. Si vous avez demandé un bœuf saignant et qu’il est bien cuit, signalez-le de suite pour qu’il puisse être remplacé.

Refuser un vin qui ne vous plaît pas

Cette fois, les choses sont quelque peu différentes. Si vous avez choisi vous-même votre vin en toute conscience et qu’en le goûtant il n’est pas à votre goût, il sera plus difficile d’obtenir gain de cause. Le serveur pourra choisir de le changer à ses frais s’il souhaite faire un geste commercial, mais rien ne l’y oblige.

Concrètement, une fois de plus, il est possible de comparer le vin à la nourriture. Si vous commandez un plat avec des légumes que vous ne connaissez pas et que vous découvrez que vous ne les aimez pas, le restaurateur n’est en rien responsable.

En revanche, si vous avez demandé conseil à sommelier qui a choisi pour vous un vin adapté à votre plat, il est possible de refuser la bouteille. De fait, vous pouvez estimer que ce vin ne vous correspond pas, le sommelier pourra alors vous en proposer une autre.

 

Signaler qu’un vin est mauvais après l’avoir bu

Dans ce cas, il est certain que votre vin sera facturé. En effet, signaler qu’un vin était de mauvaise qualité à la fin du repas ne sera pas accepté. Pourquoi auriez-vous bu une bouteille de mauvais vin ? Le restaurateur va immédiatement comprendre que vous tentez de marchander. De plus, le vin a besoin de s’aérer, il est souvent bien meilleur en fin de repas que lorsque l’on ouvre la bouteille.

Tester le vin au verre

Si vous ne souhaitez pas faire appel au sommelier, vous pouvez parfaitement affiner votre choix vous-même en commandant un verre. A l’apéritif par exemple, au lieu de commander un alcool fort, prenez un verre du vin que vous envisagez pour votre repas. Si celui-ci répond à vos attentes, vous pourrez alors commander une bouteille. Dans le cas contraire, tentez un autre vin. Naturellement, consommez ce vin avec modération, d’autant plus si vous prenez ensuite le volant.

Peut-on repartir avec une bouteille de vin non terminée ?

Il est souvent moins cher de prendre une bouteille que du vin au verre. Toutefois, une bouteille peut faire trop. Parce que vous ne buvez pas beaucoup, parce que vous conduisez, vous limitez votre consommation de vin.

Si, malgré tout, vous souhaitez prendre une bouteille, vous n’avez aucune pression, il est possible de l’emporter. À l’image du doggy bag qui permet d’emporter votre plat si vous ne l’avez pas fini, vous pouvez partir avec votre bouteille. Ainsi, vous n’aurez pas l’impression de l’avoir payée pour rien.

Tous les guides droits des consommateurs
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.