Comment contester un PV de radar automatique ?

Florian Billaud - publié le 03/09/2019 à 14:30

Vous venez de recevoir un avis de contravention pour un radar automatique ? Pas de panique : vous pouvez le contester ! Découvrez nos 5 astuces pour éviter de perdre des points, voire éviter l'amende.

1 - Utiliser la consignation

Il est assez facile d’éviter le retrait de points en contestant votre PV. En revanche, il sera plus difficile d’échapper à l’amende. En effet, pour pouvoir contester une contravention, il faut consigner. Cela signifie que vous devrez payer une somme d’argent équivalente au montant de l’amende. Si vous obtenez gain de cause, votre consignation vous sera rendue. Vous pouvez le faire directement sur le site www.amendes.gouv. Bon à savoir : la consignation peut être évitée dans certains cas si :

  • Vous avez vendu votre véhicule
  • Votre véhicule a été volé ou détruit
  • Votre plaque d’immatriculation a été volée (ou dupliquée)
  • Vous êtes victime d’une usurpation d’identité
  • Vous n’étiez pas au volant et dénoncez le véritable conducteur
  • Vous conduisiez un véhicule de fonction et votre employeur vous a dénoncé, comme il en a l’obligation légale.

2 - Demander la photo

N’hésitez pas à réclamer la photo prise par le radar. Elle doit permettre de vous identifier sans ambiguïté. Si le radar flashe de dos ou si la photo est de mauvaise qualité, ce ne sera pas le cas et vos points ne pourront pas vous être retirés. Vous pouvez effectuer cette demande sur Internet, sur le site du Ministère de l’Intérieur. Cependant, n’attendez pas la réception de la photo pour contester, le délai de contestation est de 45 jours à compter de la réception du PV.

3 - Nier être le conducteur

Rien ne vous oblige à admettre que vous teniez le volant ni à dénoncer le conducteur. Ce sera à la justice d’apporter la preuve que vous conduisiez lors de l’infraction. Comme les photos sont rarement exploitables, cela sera difficile. Si vous n’étiez réellement pas au volant, vous pouvez demander des attestations de témoins qui vous ont vu ailleurs au même moment ou apporter des justificatifs de déplacements. Ainsi, vous ne serez pas redevable de l’amende.

4 - Vérifier la validité du PV

Une autre astuce qui pourra vous éviter à la fois le retrait de points et le règlement de l’amende : la conformité du PV. Pour être conforme, un PV doit comporter de nombreuses mentions, notamment :Le lieu précis de l’infraction (commune et point kilométrique) ;La date et l’heure de l’infraction ;La nature de l’infraction ;Le montant de l’amende forfaitaire ;Les informations concernant le retrait de points ;L’immatriculation du véhicule ;La date de la dernière vérification de l’appareil de contrôle qui doit être inférieure à un an et l’organisme ayant opéré celle-ci ;La marque, le type et le numéro d’identification de l’appareil de contrôle.

5 - Faire appel à un avocat

Dernière astuce : l’avocat ! Si contester la contravention vous-même vous paraît difficile, vous avez la possibilité de faire appel à un avocat. Cela peut aussi être un gain de temps. De nombreux avocats se sont spécialisés dans le droit routier et maîtrisent parfaitement les procédures. Certains cabinets proposent leurs services directement sur Internet. Avec une simple photographie de votre contravention, vous obtenez, gratuitement, un devis pour la contester. Vous disposez à présent de 5 astuces pour contester votre PV. Contestation que vous pouvez effectuer soit en remplissant le formulaire reçu avec votre contravention, soit directement sur Internet.

Tous les guides droits des consommateurs
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.