Covid-19 : vers un revenu de remplacement pour les travailleurs précaires

Jean-Baptiste Le Roux - publié le 27/11/2020 à 12:12

Dans une interview accordée au quotidien Les Echos, la ministre du Travail, Elizabeth Borne, a annoncé la mise en place prochaine d’un revenu de remplacement pour les travailleurs les plus précaires.

Euros
Ce revenu exceptionnel devrait concerner environ 300.000 personnes.

Une aide exceptionnelle pour les travailleurs précaires

Le gouvernement continue d’étaler ses outils pour tenter d’enrayer la crise économique, conséquence de la pandémie mondiale de Covid-19. Dans une interview accordée au quotidien Les Echos, la ministre du Travail a annoncé la mise en place prochaine d’une aide exceptionnelle pour les travailleurs précaires. Il s’agira, d’après Elizabeth Borne, d’un revenu de remplacement mensuel minimal.

Cette aide, explique la ministre du Travail, cible principalement des salariés qui travaillaient « significativement avant la crise même s’ils alternaient période de travail et chômage ». Des travailleurs précaires donc, à la situation professionnelle irrégulière, et qui se trouvent en grande difficulté actuellement. Le but est donc de les protéger le plus possible en leur garantissant un revenu de remplacement minimal, chaque mois.

70.000 jeunes concernés

On comprend à travers cette explication qu’il s’agit là de venir en aide à une catégorie de demandeurs d’emploi particulière. Elle concernerait en France pas moins de 300.000 personnes, dont 70.000 jeunes. Elizabeth Borne a annoncé que cette aide serait versée par Pôle emploi. Ce dispositif devrait être mis en place le temps que le marché du travail se stabilise, d’après les mots de la ministre du Travail.

Cette aide correspond enfin à une des mesures présentées mardi 24 novembre dernier par Emmanuel Macron, durant son allocution télévisée. Le président de la République avait annoncé une « réponse exceptionnelle » pour les travailleurs précaires, comme les travailleurs saisonniers, les extras ou encore les personnes travaillant depuis des années, mais ne trouvant pas de travail à l’heure actuelle.

À lire aussi Toutes les aides sociales possibles selon votre situation

Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.