Emploi : une nouvelle mesure pour faciliter l'embauche des jeunes

Anton Kunin - publié le 26/06/2020 à 13:00

Selon les informations du quotidien Les Echos, le ministère du Travail planche sur un dispositif d’exonération de cotisations salariales pour les personnes de moins de 30 ans. Le but : ôter les freins à leur embauche.

Jeune salarié
Au fil des quinquennats, tous les gouvernements avaient mis en place des incitations à l'emploi des jeunes.

Le périmètre des exonérations reste à définir

Alors que les entreprises se battent pour leur survie, comment faire en sorte que les jeunes n’en soient pas les principales victimes ? Selon les informations du journal Les Echos, le ministère du Travail est en train d’élaborer un dispositif qui consisterait à exonérer les employeurs de charges salariales dont ils ne s’acquitteraient plus pour leurs salariés de moins de 30 ans.

Pour le moment, il n’est pas clair si ce coup de pouce concernera uniquement les nouvelles embauches ou également les salariés de moins de 30 ans déjà en emploi. En revanche, une chose est sûre : un tel dispositif incitera les employeurs à embaucher les salariés les plus jeunes possible et à les garder aussi longtemps que possible (du moins jusqu’à leur 30e anniversaire).

Le coût du travail, un problème structurel de l’économie française

Toujours selon Les Echos, ces charges sociales que sont la cotisation vieillesse au régime général de la CSG, qui financent les retraites et la Sécurité sociale, devraient à la place être versées par l’État. En d’autres mots, l’État se substituera aux entreprises pour le financement de ces deux biens publics.

Ce projet d’exonération de charges sociales renvoie au bien connu serpent des mers de l’économie française qu’est le coût du travail, l’un des plus élevés en Europe. La réflexion sur ce sujet n’est pas nouvelle : en 2019 déjà, le Conseil d’analyse économique (une institution qui dépend des services du Premier ministre) rappelait que cet état des choses « affecte la compétitivité des entreprises », « réduit les exportations » et « accentue la fragilité des entreprises en période de crise en diminuant leur probabilité de survie ».

À lire aussi Impôt sur le revenu : les charges déductibles

Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.