Éteindre sa caméra en télétravail, un geste écologique

Nicolas Boutin - publié le 27/01/2021 à 14:00

Une étude menée par des chercheurs d’universités américaines en janvier 2021 a montré l’effet néfaste de l’utilisation des caméras pour la planète.

Télétravail
Une heure de visioconférence dégagerait entre 150 et 1.000 g de CO2

Le télétravail, nouvel objet d’étude

Si certains éteignent leurs caméras pour protéger leur vie privée ou cacher à leur patron leurs activités pendant les réunions, cette décision aurait également une vertu écologique. Des chercheurs des universités de Yale, du Maryland et de Purdue ont montré que l’utilisation des caméras pendant les visioconférences était source de pollution.

Le télétravail s’étant développé pendant l’épidémie de coronavirus, ses effets ont été étudiés par des scientifiques américains. Cette nouvelle façon de travailler a permis de réduire les émissions de CO2, grâce à la diminution des trajets domicile-bureau. Les chercheurs notent cependant que l’utilisation d’internet a des effets néfastes sur l’environnement.

Les images, principal facteur de pollution

Ces derniers ont pu calculer l’empreinte carbone des réunions en vidéo. Une heure de visioconférence dégagerait entre 150 et 1.000 g de CO2, suivant la qualité de l’image. Ce chiffre correspond à un trajet de 9 kilomètres pour une voiture essence.

Les chercheurs conseillent dans un premier temps de baisser la définition de l’image. Regarder un film en définition standard plutôt qu’en haute définition permettrait ainsi de diminuer de 86% les émissions de CO2. Enfin, il est conseillé d’éteindre la caméra pendant les visioconférences. En effet, les images sont responsables de 96% de la consommation d’énergie pendant un appel. Leur suppression a donc un effet non négligeable sur la pollution.

À lire aussi Piratage : comment protéger vos données personnelles ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.