Le Medef souhaite rouvrir les commerces dans 15 jours

Stéphanie Haerts - publié le 29/10/2020 à 15:00

Le reconfinement va pénaliser directement les commerces non essentiels qui devront fermer. Une situation impossible pour Geoffroy Roux de Bézieux, le patron du Medef, qui appelle le gouvernement à rouvrir les commerces dans 15 jours. 

Reconfinement commerces Medef
Selon le Medef, le reconfinement va coûter entre 50 et 75 milliards de PIB en novembre.

Reconfinement : une situation dramatique pour les commerces

Le couperet est tombé hier lors de l'allocution d'Emmanuel Macron mercredi 28 octobre qui a imposé la fermeture des commerces non essentiels dès ce jeudi 29 octobre et décrété le confinement jusqu'au 1er décembre minimum afin d'endiguer la nouvelle propagation de Covid-19. Le patron du Medef très en colère s'oppose vivement à la fermeture des commerces toute cette période.

Dans des propos rapportés par Le Figaro, Geoffroy Roux de Bézieux a indiqué « Je suis très conscient de la situation mais le fait de fermer les commerces qui ne sont en aucun cas responsables de la contamination est une erreur ». Pour lui, le président de la République n'a pas détaillé ce qu'il allait se passer après le 1er décembre. « Je veux bien croire que le confinement va stopper l'épidémie et que l'on déconfinera avant les fêtes de Noël, mais on va reconfiner en mars pour affronter la troisième vague », a-t-il ajouté.

Des mesures très coûteuses

Cette nouvelle fermeture des commerces sonne le glas pour de nombreux commerçants qui peinaient déjà à se remettre du précédent confinement. Selon le représentant des patrons, cela devrait coûter entre 50 et 75 milliards de PIB sur le mois de novembre. 

Il faut craindre un grand nombre de faillites à cette période de l'année. Les 330.000 entreprises du secteur du commerce réalisent en effet leur chiffre d'affaires le plus important durant la période précédant Noël. De plus, les commerces représentent plus de 3 millions d'emplois. Pour Geoffroy Roux de Bézieux, il faut réfléchir à un moyen de rouvrir ces commerces non essentiels. Il suggère de discuter avec le gouvernement afin de pouvoir rouvrir d'ici 15 jours. Sans cela, ce sera des géants tels Amazon qui prendront le relais et bénéficieront de nouveau de ce reconfinement. 

À lire aussi Commerce : le client est-il vraiment roi ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.