Les PME en danger en cas de troisième confinement

Nicolas Boutin - publié le 26/01/2021 à 17:00

Une enquête de la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) dévoile ce mardi 26 janvier que la moitié des chefs d’entreprise craignent le troisième confinement.

PME
Près de 50% des chefs d'entreprise se disent inquiets d'un nouveau confinement.

Troisième confinement : « Des perspectives mitigées »

49% d’entre eux se déclarent en effet « ne pas être en capacité de supporter un troisième confinement ». L’enquête a été réalisée entre le 7 et le 20 janvier, sur un échantillon de 2.400 dirigeants de TPE et PME. Plus de la majorité d’entre eux sont également « inquiets sur la pérennité de leur entreprise », tandis que 33% « ont le sentiment que leur entreprise est sous perfusion de l’État ».

Sur l’évolution du chiffre d’affaires en novembre et décembre 2020, comparé à 2019, les deux tiers des participants dévoilent une baisse. Les effectifs sont également en baisse dans un tiers des cas, et stables dans 61%. Pour 2021, la CPME affirme que « les perspectives sont mitigées ». La moitié des répondants prévoient en effet une baisse du chiffre d’affaires. Le quart prévoient donc de réduire les effectifs, contre 9% qui prévoient de recruter cette année.

Des prêts impossibles à rembourser par les entreprises

Les patrons de TPE-PME sont également de plus en plus nombreux à douter de la possibilité de rembourser leurs dettes. Une entreprise sur deux a en effet bénéficié de reports de cotisations sociales et fiscales. Parmi celles-ci, près d’une sur trois ne pense pas pouvoir les rembourser. 58% des TPE et PME ont également eu recours au prêt garanti par l’État (PGE), et près de la moitié d’entre elles s’estiment incapables de le rembourser.

Concernant le plan de relance du gouvernement, seuls 26% des dirigeants de TPE et PME disent se sentir concernés. Un sur dix seulement affirme en connaître les modalités. La CPM précise que les réponses à l’enquête ont fait l’objet d’un redressement pour tenir compte de la surreprésentation de l’hébergement-restauration et des salles de sport.

À lire aussi Avast Business : protégez votre entreprise avec une suite de cybersécurité multi-primée !

Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.