Microsoft inaugure le télétravail permanent, sous condition

Jean-Baptiste Le Roux - publié le 18/01/2021 à 13:29

L’entreprise américaine a proposé à ses salariés de passer sur un mode de télétravail permanent. Ceux qui acceptent devront néanmoins renoncer à leur bureau.

Télétravail
Pour cela, il faudra renoncer à son bureau sur son lieu de travail.

Microsoft passe au télétravail permanent

Vous aimez le télétravail ? Vous allez adorer Microsoft. L’entreprise américaine spécialisée dans l’informatique et les nouvelles technologies a annoncé mettre en place un système de télétravail permanent. En clair, les salariés qui le souhaitent, pourront télétravailler de manière permanente. Microsoft souhaite mettre en place davantage de souplesse dans le travail, face à la pandémie de Covid-19.

Mais il existe une petite contrepartie. En échange d’un télétravail permanent, les salariés qui acceptent le deal devront faire une croix sur leur bureau. Lorsqu’ils devront revenir sur leur lieu de travail, quand cela sera nécessaire, ils occuperont des espaces dédiés aux employés ayant opté pour le télétravail permanent. On peut imaginer des open spaces dévolus aux télétravailleurs.

Certaines professions exclues d'office

Par ailleurs, opter pour du télétravail permanent pourra également être synonyme, chez Microsoft, de modification de salaire. Et pas à la hausse, peut-on imaginer. Dans sa note interne, Microsoft a justifié cette décision par le fait d’instaurer des habitudes nouvelles face à la crise sanitaire, en apportant davantage de flexibilité pour les salariés.

Attention cependant, ce télétravail permanent est bien entendu destiné aux salariés qui peuvent exercer leur job à distance, c’est-à-dire ceux dont la présence physique n’est pas nécessaire sur leur lieu de travail. Certaines professions, comme celles évoluant dans les data centers, ou celles qui sont nécessaires pour la formation du personnel, en sont exclues d’office.

À lire aussi Télétravail : gare au syndrome du cul mort !

Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.