Plus d’un Français sur deux souhaiterait partir travailler à l’étranger

Jean-Baptiste Le Roux - publié le 20/10/2020 à 11:54

Travailler en France ne fait plus recette. D’après une étude réalisée pour SettleSweet, 58% des Français aimeraient partir à l’étranger pour travailler.

Déménagement
31% des Français souhaitant travailler à l'étranger aimeraient partir en Amérique du Nord.

Une envie d'ailleurs

Il faut croire que le confinement, le couvre-feu et la crise sanitaire actuelle de manière générale ont réveillé les envies d’ailleurs des Français. On savait déjà qu’après le confinement, de nombreux ménages étaient tenté par l’achat d’une maison. Ce que l’on savait moins, c’est que la plupart des actifs français lorgnaient sur l’étranger pour leur activité professionnelle.

C’est du moins le constat que l’on peut tirer de l’étude réalisée pour SettleSweet, un spécialiste de l’accompagnement dans la recherche de logement pour les salariés en mobilité géographique. Cette étude révèle en effet que 58% des personnes interrogées souhaiteraient partir travailler, et donc vivre à l’étranger. Parmi eux, 31% auraient jeté leur dévolu sur l’Amérique du Nord.

Le déménagement, un frein à la mobilité

Pour ceux qui restent en France, la mobilité se fait toujours sentir. En effet, d’après l’étude, 65% des Français seraient désireux de partir travailler dans une nouvelle région. Derrière l’Île-de-France (16%), on retrouve la région PACA (11% des sondés), puis la région Auvergne Rhône Alpes (10% des sondés), suivie par la Bretagne avec 9% des personnes interrogées.

On apprend enfin que parmi les freins à cette mobilité, les tâches liées au déménagement représentent la principale contrainte pour les Français, du moins pour 71% d’entre eux. Par ailleurs, 62% des personnes interrogées aimeraient pouvoir bénéficier d’un accompagnement pour changer de cadre de vie, et 81% des sondés ignorent qu’une subvention existe pour la mobilité des salariés.

À lire aussi Voyager et être payé, rêve ou réalité ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.