Que devient la réforme de l’assurance-chômage ?

Nicolas Boutin - publié le 02/03/2021 à 10:30

À un peu plus d’un an de l’élection présidentielle, la ministre du Travail Elisabeth Borne a assuré vouloir « aller au bout » de la réforme de l’assurance-chômage, malgré le « profond désaccord » des syndicats.

assurance-chômage
La réforme de l’assurance-chômage est l’un des engagements phares du quinquennat d’Emmanuel Macron.

Une réunion tendue

C’est une journée cruciale pour la réforme de l’assurance-chômage. La ministre du Travail réunit, mardi 2 mars, les partenaires sociaux en visioconférence pour présenter les arbitrages du gouvernement. Une réunion qui promet d’être électrique puisque les cinq syndicats représentatifs (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT et FO) ont réaffirmé leur « profond désaccord sur le principe fondateur de cette réforme ».

Une réforme jugée pourtant « nécessaire » pour Elisabeth Borne qui a fait part de sa détermination à « aller au bout ». Le décret d’application des futures règles du chômage doit être finalisé dans les prochaines semaines pour entrer en vigueur durant l’été 2021, à défaut du 1er avril comme il était initialement prévu.

Des conditions renforcées pour les bénéficiaires

L’objectif de cette réforme est d’inciter à un retour plus rapide à l’emploi, notamment à l’aide d’une baisse des allocations-chômage. Selon l’Unedic, 850.000 demandeurs d’emploi verront leur allocation baisser en moyenne de 22%. Autre changement, pour bénéficier des allocations, il faudra avoir travaillé six mois au cours des 24 derniers mois, contre quatre mois précédemment.

Les malus pour les entreprises qui multiplient les contrats courts devraient être mis en place dès cet été, mais ne seront effectifs qu’en 2022, après une période d’observation d’un an. Un dispositif qui fait davantage consensus avec les partenaires sociaux même s’il est estimé arriver trop tard. Après la concertation ouverte à la fin de l’année 2020, le gouvernement ne souhaite pas abandonner l’esprit de sa réforme, et ce malgré le changement de contexte du marché de l’emploi touché par la crise sanitaire.

À lire aussi Comment choisir son assurance-chômage ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.