Internet : vos navigations privées au travail peuvent-elles être utilisées contre vous ?

Florian Billaud - publié le 04/10/2019 à 14:30

Une très grande majorité d’entre nous a accès à Internet au travail. Il faut dire que la toile est devenue indispensable pour mener à bien n’importe quelle activité professionnelle. Oui, mais voilà, quand on a accès aux réseaux sociaux et aux différentes plateformes de musique et de vidéo, il est tentant de faire une pause connectée. Ces navigations privées peuvent-elles être utilisées contre vous ? Voici quelques réponses.

La frontière entre vie privée et vie professionnelle

Il est facile de se faire une petite pause en ligne, mais il est tout aussi facile de passer plusieurs minutes voire plus sans s’en rendre compte. Eh oui, sur la toile le temps passe vite ! Entre les séries sur Netflix, les vidéos sur Instagram, les replays, les boîtes mail, les réseaux sociaux et même les sites de jeux, les Français passent en moyenne 70 minutes sur Internet, pour des activités personnelles, pendant leur temps de travail.Bon à savoir : télétravail, une tendance procheOn parle souvent de la vie privée qui s’invite sur les lieux de travail, mais l’inverse est vrai aussi ! De plus en plus de personnes travaillent depuis chez elle et dans ce cas, c’est le quotidien qui est ponctué de pauses professionnelles.

L’attitude des employeurs

Pour contrer le temps passé en ligne, les employeurs ont chacun leurs solutions. Certains bloquent l’accès aux sites qui posent le plus de problèmes, d’autres surveillent l’activité en ligne des employés et d’autres encore misent sur la confiance. En effet, si le travail est fait dans les temps et correctement, il n’y a pas lieu de s’inquiéter.

Les droits des employeurs

Un employeur a le droit de vérifier l’ordinateur d’un salarié si ce dernier est prévenu. Si le poste de travail est surveillé, le salarié doit en être averti. En revanche, si un dossier porte la mention « personnel » ou « privé », il n’est pas en droit de consulter les documents concernés. En dehors de ces dossiers, tout peut être vérifié ou consulté ! Ce droit n’est en aucun cas une manière d’espionner ses employés, il permet surtout de reprendre la main sur le travail de chaque collaborateur si ce dernier est absent.Parfois, quand un employé abuse, il peut se faire licencier. Pourtant, il n’existe aucune loi qui détermine le temps que peut ou non passer un employé en ligne. En cas de litige, c’est au juge de déterminer si le temps passé en ligne pour des activités personnelles était trop important.Sachez que vous n’êtes jamais anonyme en ligne, que ce soit sur votre lieu de travail ou chez vous. Pour ne pas perdre votre emploi, restez productif et surtout ne consultez pas de sites tels que les jeux en ligne, les sites pour adultes ou encore les plateformes.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.