Comment déchiffrer sa fiche de paie ?

Fabienne Cornillon - publié le 01/05/2020 à 10:12

Chaque mois, les salariés reçoivent un bulletin de salaire. Beaucoup le rangent de suite sans jamais regarder sa composition. Pourtant, il est intéressant de vérifier, d’une part, s’il n’y a pas d’erreur et, d’autre part, de comprendre ce que vous percevez, mais aussi ce que vous payez. Décryptons ensemble votre fiche de paie.

Ce que vous devez savoir sur le bulletin de paie

La fiche de paie, le bulletin de paie ou le bulletin de salaire, qu’importe la manière dont on nomme ce document, est un papier obligatoirement remis chaque mois par votre employeur. Il peut être remis à d’autres périodes et d’autres fréquences selon la nature du contrat (CDD, intérim, etc.).

Ce document est très important, il doit être conservé tout au long de votre vie. Même si, aujourd’hui, la digitalisation permet de stocker autrement les bulletins de paie pour, notamment, calculer la retraite, il est préférable de conserver ce document à titre de preuve en cas de litige.

Sur ce document figurent un certain nombre d’éléments parmi lesquels votre salaire, vos charges et les charges patronales. Souvent jugé peu compréhensible pour les salariés, il a été simplifié à l’extrême en 2018. Découvrons de quoi la fiche de paie est composée.

Que contient votre fiche de paie ?

En haut de votre fiche de paie se trouvent les coordonnées de votre entreprise et les vôtres. Cette partie est importante puisque c’est ici également que l’on découvre des informations importantes quant à votre emploi. Ainsi, sur votre fiche de paie doivent figurer les éléments suivants :
- votre poste ;
- votre qualification ;
- votre niveau ;
- votre coefficient ;
- votre indice ;
- la date d’entrée dans l’entreprise.

Tous ces éléments ont un impact sur votre rémunération. En effet, les coefficients et autres niveaux permettent de déterminer le salaire minimal selon la grille qui figure dans votre convention collective.

La partie rémunération et charges

Pour bien comprendre le contenu de votre fiche de paie, il est nécessaire de la découper en colonnes.

La première colonne regroupe tous les intitulés. La deuxième informe du montant ou de la base sur lesquels sont appliqués les taux qui figurent en troisième colonne. La quatrième colonne affiche le résultat du calcul des colonnes 2 et 3. Enfin, la dernière colonne est à titre informatif, elle dévoile les charges que votre employeur paie sur votre salaire.

Concernant les intitulés, ils sont divisés en rubriques :
- salaire ;
- santé ;
- accident du travail et maladies professionnelles ;
- retraite ;
- famille et Sécurité sociale ;
- assurance chômage ;
- autres contributions dues par l’employeur ;
- cotisation statutaires ou prévues par la convention ;
- CSG non imposable à l’impôt sur le revenu ;
- allègement de cotisations ;
- CSG et CRDS imposables à l’impôt sur le revenu ;
- éléments non imposables (il peut s’agir de certains avantages à l’image des chèques vacances ou des chèques déjeuner, mais aussi des heures supplémentaires défiscalisées).

Nous l’avons évoqué, certaines rubriques ne concernent que l’employeur, c’est à titre indicatif.

Le bulletin de paie présente tout d’abord votre salaire. Ici, vous retrouvez votre taux horaire et le nombre d’heures qui figurent à votre contrat. Une ligne complémentaire apparaît en dessous si vous avez effectué des heures supplémentaires. Le taux de celles-ci pouvant être supérieur à votre taux horaire habituel, elles sont distinguées de votre salaire de base. Une autre ligne peut faire apparaître une prime. Une autre encore peut présenter les congés payés que vous avez pris pour le mois concerné par la fiche de paie.

Cette première partie est importante puisqu’elle permet de déterminer le salaire brut auquel vous pouvez prétendre. C’est à partir de celui-ci que la majorité des charges situées en dessous seront calculées. C’est un pourcentage qui est appliqué et qui permet de déduire ces charges pour obtenir, en bas du bulletin de salaire, le montant net que vous percevrez.

Décrypter cette fiche de paie permet donc de connaître votre salaire brut, les charges dont vous devez vous acquitter et le salaire net.

L’impôt à la source

Depuis le premier janvier 2019, l’impôt sur les revenus est prélevé à la source. Ainsi, les salariés imposables voient leur salaire net réduit. C’est en bas de votre bulletin de paie que vous trouverez cet élément. Ici figure le montant net imposable sur lequel l’État se base pour appliquer un taux d’imposition. Le montant de votre impôt figure sur votre fiche de paie. Celui-ci est déduit de votre revenu net avant impôt pour vous communiquer le montant qui vous sera réellement versé. Le montant de l’impôt sur le revenu est prélevé sur le compte de votre entreprise, vous n’avez pas à intervenir.

En pied de salaire se trouve également le cumul imposable. Sur votre bulletin de salaire de décembre, ce cumul représente la somme que vous déclarerez à l’administration fiscale et qui permettra le calcul de vos impôts.

Les congés payés

En bas de votre fiche de paie se trouve également le nombre de congés payés que vous avez acquis et pris.

Cette fois, deux années apparaissent. Sur l’année passée, vous pouvez voir le nombre de congés acquis, pris et restants à poser. La même chose est indiquée pour vos congés de l’année en cours que vous pouvez prendre, de manière générale, à partir du 1er juin.

Tous les guides emploi
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.