Changer de métier : 5 questions à se poser avant de se lancer

Anne-Sophie O - publié le 10/06/2020 à 11:00

« C'est décidé, je me lance ! » La motivation à bloc, le cœur enjoué, vous voilà remonté(e) comme un coucou pour vous lancer dans votre reconversion professionnelle. C'est sûr, vous y parviendrez. L'enthousiasme est indispensable pour la réussite, mais la mesure aussi. Avant d'entamer vos démarches, il est chaudement recommandé de se poser ces cinq questions essentielles.

1- Suis-je vraiment prêt(e) ?

Toute remise en question demande une longue réflexion sur les réelles raisons de votre envie de changer. Il s’agit peut-être d’un passage à vide dans votre travail actuel, d’une lassitude dans votre métier au quotidien. Parfois, cette simple envie vous met en face d’une réalité que vous ne voulez pas regarder en face : perte de motivation, problèmes relationnels dans votre travail, frustrations... Faites d’abord un point avec votre supérieur hiérarchique et donnez-vous du temps. Si en revanche vous avez un projet précis en tête qui vous obsède quotidiennement, il est peut-être en effet temps de vous intéresser à la question.

Découvrez les différentes étapes d'une reconversion professionnelle.  

2- Suis-je capable de me mettre en danger ?

Changer de métier implique des prises de risque : capacité à persévérer et aller au-delà des obstacles, changer d’environnement, de collègues, de style d’entreprise... Changer d’orientation professionnelle, c’est sortir de ses zones de confort pour aller se confronter à des entretiens, à des jurys, une nouvelle politique de travail, et aussi à l’administration. Si vous êtes de nature réservée voire très réservée, vous aurez peut-être besoin de vous faire accompagner.

 

3- Mon projet est-il compatible avec ma vie personnelle ?

Le métier de vos rêves peut-il sans souci se marier avec vos habitudes de vie ? Supporterez-vous de travailler le samedi ou de rentrer tard le soir ? Votre couple survivra t-il à de longues absences lors de vos déplacements professionnels ? Aurez-vous assez de motivation pour travailler parfois le soir, le week-end ou même en vacances ? Autant de question qu’il vous faut étudier avant de prendre votre nouvelle voie.

Découvrez les métiers du bien-être qui recrutent ! 

4- Mon entourage est-il prêt à m'accompagner ?

Votre entourage proche a peut-être l’habitude que vous soyez disponible et détendu(e) ? Si vous changez de rythme, cela peut remettre en question votre organisation. Un changement d’horaires peut impliquer d’embaucher une nounou, par exemple, ou de se reposer davantage sur l’autre dans le couple. Il est primordial d’en parler avec votre conjoint et votre famille, pour leur expliquer les conséquences de votre nouveau métier : sont-ils prêts à comprendre et accepter ? C’est surtout valable lorsque vous créez une entreprise, car votre statut changera forcément le regard que portent les autres sur vous. Vous aurez peut-être le sentiment de devoir vous justifier davantage.

 

5- Suis-je suffisamment qualifié(e) ?

Vous avez peut-être décidé de vous reconvertir dans le métier de vos rêves qui vous hante depuis des années. Peut-être même êtes-vous tellement passionné(e) que vous êtes persuadé(e) qu’il vous suffira de vous former sur le terrain pour être opérationnel(le) rapidement. L’êtes-vous vraiment ? Pour le savoir, discutez avec votre entourage, avec des gens qui côtoient ou pratiquent le métier concerné, ou encore faites un stage. Vous posez cette question et sur votre auto-évaluation vous permettra peut-être d’envisager une formation de courte ou de longue durée pour démarrer de plein pied et avec confiance dans cette nouvelle activité !

Conseil Radins : si vous avez du mal à vous y retrouver face à ce nouveau projet de reconversion professionnelle, n’hésitez pas à prendre le temps de réaliser un bilan de compétences. Il vous aidera à y voir plus clair dans toutes ces questions et à en apprendre davantage sur vous-même.

Les métiers de l'écologie vous intéressent ? Ca tombe bien, ils recrutent ! 

Tous les guides emploi
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.