Comment annoncer à votre employeur que vous êtes enceinte ?

La rédaction - publié le 13/09/2019 à 14:30

Passée l’émotion de votre résultat positif et les premières semaines de grossesse où vous avez gardé le secret, vient le temps de le révéler à votre entourage. Si l’annonce de l’événement est un moment riche en émotion pour vous et vos proches, c’est bien souvent une autre histoire quand il s’agit de l’annoncer à votre employeur. Quand et comment prévenir votre travail que vous êtes enceinte ?

Enceinte au travail : quand l’annoncer ?

Il n’existe aucun délai légal pour annoncer sa grossesse à son employeur.Vous êtes donc libre de vous décider quand bon vous semble. Il est généralement recommandé d’attendre trois mois. Cela pour plusieurs raisons : à cette étape, le risque de fausse couche est éloigné, et surtout, votre bidon peut déjà commencer à s’arrondir.Enfin, cela permet à votre employeur d’être prévenu suffisamment à l’avance pour organiser votre remplacement pendant votre congé maternité. Mais vous pouvez aussi décider de l’annoncer avant, car souvent l’état de fatigue et les circonstances de votre travail peuvent vous pousser à l’annoncer avant. C’est vous qui voyez !

Annonce de votre grossesse au travail : comment faire ?

Ne claironnez pas la nouvelle à la machine à café ! Tout d’abord, demandez un entretien à votre responsable : il doit le savoir en premier. Imaginez qu’il l’apprenne par un bruit de couloir, il appréciera moyennement...Regle n°1 : ne culpabilisez pas et assumez cette belle nouvelle, la plupart du temps la joie est partagée. Si tel n’est pas le cas, restez factuelle. Votre employeur, en vous embauchant, s’est douté que vous lui feriez cette annonce un jour.Règle n°2 : choisissez le bon moment pour le faire. Si le climat est tendu, remettez au lendemain, ou à la fin de la semaine. Vous devez être dans de bonnes conditions.Régle n°3 : préparez bien vos informations. Votre employeur a besoin de connaître la date prévue d’accouchement, et par conséquent les dates de votre congé maternité : vous devez donc lui fournir cette information pour qu’il puisse anticiper et organiser votre absence.Règle n°4 : ne confiez pas vos petits tracas. Votre employeur a besoin d’être rassuré(e) sur vos capacités à assumer votre poste tout au long de votre grossesse. Affirmez-lui votre intention d’aller jusqu’au bout de votre travail, et de bien préparer le terrain pour la personne qui vous remplacera.

Etre enceinte au travail : comment l’annoncer à vos collègues

Une fois que votre employeur est averti, vous pouvez vous lâcher et prévenir vos collègues !Profitez d’un pot de fin de semaine ou d’un déjeuner le midi pour leur faire part de la nouvelle. Ensuite, la règle est la même qu’avec votre employeur : n’allez pas trop loin dans le détail et gardez vos petits soucis pour vous. Etre enceinte ne doit pas modifier le regard que vos collègues ont sur vous : ne vous plaignez pas constamment, restez professionnelle.Conseil Radins : si votre grossesse se passe moins bien que prévu, ne tardez pas à voir un médecin pour faire le point. Anticipez la situation avec lui, et n’hésitez pas à aménager votre temps de travail pour que tout se passe au mieux. Dans tous les cas, si un arrêt de travail vous est prescrit, prenez-le. Votre santé et celle de votre bébé sont prioritaires.

Tous les guides emploi
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.