Le jobbing : la grande tendance du service entre particuliers

La rédaction - publié le 03/09/2019 à 14:30

Depuis plusieurs années maintenant, le consommateur se tourne de plus en plus vers le système D. Cela a permis au jobbing de se faire une place petit à petit dans le quotidien des Français.

Le jobbing : qu'est-ce que c'est ?

La tendance du jobbing provient, comme d’habitude, des États-Unis et s’impose chaque jour un peu plus dans le monde de l’emploi et des services.Son principe est très simple : "mettre en relation des particuliers qui ont besoin d’un service et ceux qui possèdent les compétences requises ou le temps pour le réaliser". En bref, ce sont les petites annonces de services 2.0.Et, en cette période de crise qui n’en finit pas, le jobbing connaît un succès flamboyant et est devenu la solution pour arrondir ses fins de mois ou un moyen de ne pas rester inactif bien qu’au chômage. Cela permet également de trouver un artisan ou un service moins cher et de gagner du temps. En adoptant le jobbing, on opte donc un système gagnant-gagnant !

Simplifiez-vous le quotidien !

Aujourd’hui, en France, de nombreux sites Internet facilitent la mise en relation entre particuliers et "jobbers" (soit les prestataires). Frizbiz est l’un des pionniers du jobbing français. Ce réseau social de proximité invite les particuliers à optimiser leur temps et à gagner de l’argent par le biais de prestations de services.Ce sont environ 25.000 Français qui ont déjà été séduit par Frizbiz et pour cause : la vague de succès du jobbing vient en majorité de la crise. En effet, le nombre croissant des personnes en temps partiel et/ou ayant de faibles revenus amène chacun d’entre nous à faire des économies au quotidien et la part du budget réservée aux services a donc diminué. Que ce soit l’entretien, les travaux ménagers ou encore la garde d’enfants, les plateformes de jobbing sont de véritables annuaires du service entre particuliers permettant de trouver ce que l’on recherche à petit prix.

Un véritable source de revenu secondaire

La crise, la hausse du chômage, les fins de mois difficiles obligent les consommateurs à faire de plus en plus appel au système D. La consommation collaborative apparaît alors comme un idéal : partage matériel et immatériel entre particuliers, liens sociaux redéveloppés, économies réalisées, l’entraide est un nouvel art de vivre.Et ce n’est pas tout : si faire appel au jobbing est un bon plan pour les particuliers, c’est également un bon moyen de se faire de l’argent pour les jobbers, en mettant tout simplement vos compétences au service d’autrui. Ainsi, ce type de sites Internet est profitable à ces quelques 2 millions de salariés à temps partiel qui sont constamment à la recherche d’un complément de revenus afin de rendre leurs fins de mois moins difficiles.Aujourd’hui, le jobbing n’est plus seulement un "coup de main" mais un véritable "complément" pouvant représenter d’après LeMonde.fr, un revenu moyen de 220 € par mois par jobber.

Tous les guides emploi
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.