Créer son entreprise : pourquoi pas vous ?

La rédaction - publié le 07/10/2019 à 14:30

Goût de l'indépendance, besoin de reconnaissance ou de développer un projet qui vous tient à cœur ? Pourquoi ne pas créer votre entreprise ? Profitez des opportunités pour vous lancer dans l'aventure ! Investir, entreprendre et lancer sa propre affaire est un rêve que beaucoup partagent. Une occasion de devenir indépendant financièrement qui a de quoi séduire. Mais la tâche n'est pas aisée, quels que soient les dimensions et du projet ! Entre fausses bonnes idées, manque d'expérience et gestion maladroite, de nombreuses embûches sur le chemin peuvent réduire vos ambitions à néant. Il est donc important de savoir dans quoi vous vous embarquez avant de vous lancer, afin d'éviter ces erreurs qui pourraient vous bloquer dans votre entreprise.

La tendance est à la création d'entreprise !

Après un rebond des créations d’entreprises (+10 % en un an), notamment grâce à la création et au succès du, alors tout nouveau, statut d’auto-entrepreneur, les créations en France ont connu un petit repli. En effet, 358.321 nouvelles entreprises ont vu le jour, durant cette période en France, soit 4 % de moins que durant cette même période l’année précédente. Toutefois, avec le contexte économique actuel, on aurait pu croire que les nouvelles entreprises ressentent les effets de la crise. Mais que nenni, la plupart d’entre elles tiennent le choc ! En effet, APCE Observatoire a notifié que « 3 ans après leur création, 2/3 des entreprises sont pérennes ». Un chiffre à ne pas négliger donc. Ainsi, il reste bien de véritables opportunités. Il ne vous reste qu’à trouver LA bonne idée, qui vous fera décoller !

L'élaboration du projet

Bien avant de vous lancer dans l’aventure, il vous faudra méditer longuement sur de nombreux aspects de votre projet. Faute de réflexion ou de connaissances, il se peut que vous passiez à côté de plusieurs étapes essentielles à la création d’une entreprise.Le statut juridique de votre entreprise sera particulièrement important. Il détermine la structure même de votre entreprise, ses responsabilités de même que son régime fiscal et social. Vous devrez opter pour un statut juridique en conformité avec votre type d’activité, avec votre capital et avec vos besoins futurs. Vous devrez par exemple prendre en compte la présence d’associés existants ou futurs.Le business plan est une autre étape essentielle à la conception de votre projet. Il s’agit de mettre à l’écrit tous les éléments concernant votre entreprise, afin d’en planifier le développement pendant les premières années. Ce plan portera sur les 12 à 36 premiers mois, et devra comporter différentes étapes qui permettront à votre projet de réussir. Il vous permettra non seulement de vous conforter dans la viabilité de votre projet, mais également d’obtenir des financements au besoin. N’hésitez pas à vous faire aider par des professionnels tels que Le Blog du dirigeant pour vous accompagner dans cette étape.Le financement est justement un élément à ne pas négliger, même si vous possédez déjà les fonds nécessaires pour lancer votre projet. Il sera plutôt conseillé de se renseigner auprès des banques pour voir si vous pouvez obtenir une aide financière. Celle-ci vous permettra de garder des réserves pour pallier à toutes éventualités. D’ailleurs, il est aussi recommandé de vous assurer un revenu fixe afin de couvrir vos dépenses et charges mensuelles pendant la première année.L’étude de marché n’est pas non plus une étape à négliger. Elle déterminera la stratégie à adopter auprès de votre clientèle, mais aussi par rapport à la concurrence.Vos associés sont un élément-clé de votre entreprise. Il est crucial que votre collaboration soit fonctionnelle afin que votre entreprise en bénéficie. Un associé n’ayant pas les mêmes objectifs que vous, ou n’ayant pas les compétences requises, pourrait nuire à votre entreprise.L’administratif est un détail qui peut prendre son importance à long terme. L’accumulation de différents documents administratifs à mettre en ordre pourrait devenir handicapant, si vous ne pensez pas à les traiter au fur et à mesure. Dépendant de l’ampleur de votre projet, il sera préférable de faire appel à un service comptable pour ne pas se laisser déborder par la tâche.

Entrepreneur : tout un mode de vie

Ce n’est pas le tout d’avoir une bonne idée d’entreprise, il est aussi essentiel que vous soyez apte à la mener à bien. Pour cela, il vous faudra perdre certaines habitudes et en adopter de nouvelles.Travail : si vous vous lancez dans entrepreneuriat pour travailler moins dur ou moins longtemps, vous vous trompez énormément. Mettre en place votre affaire et la faire fonctionner exigera d’autant plus de travail que vous serez à la fois décisionnaire et exécutant. Il vous faudra notamment maîtriser au mieux chaque aspect du secteur d’activité dans lequel vous souhaitez vous imposer.Patience: vous êtes certainement pressé de pouvoir vivre de votre affaire, mais cela ne se fera pas du jour au lendemain. Il vous faudra passer par plusieurs étapes bien avant d’obtenir une entreprise fonctionnelle, avec une clientèle sérieuse et des revenus intéressants. D’ailleurs, il vous faudra compter en moyenne 12 mois pour bien établir votre business.Discipline: être à votre compte sera un véritable défi dans le sens où vous serez la seule personne à décider que faire et à quel moment. Il sera alors important de ne pas vous relâcher et ne pas perdre de vue vos priorités. Vous devrez pouvoir séparer distinctement votre vie privée de votre vie professionnelle. Travailler chez vous peut être improductif, lorsque vous êtes trop souvent déconcentré par les tâches ménagères ou autres distractions. Il sera préférable de s’installer dans un bureau ou un espace dédié, pour rester concentré lors des heures de travail. Ces dernières devront idéalement être fixes, pour éviter l’épuisement à long terme.Organisation: pour concrétiser votre projet, il vous faudra savoir gérer votre temps. En effet, il vous faudra trouver un bon équilibre entre travail acharné et pauses. Bien qu’il soit indispensable de travailler dur et faire souvent des heures supplémentaires, il faudra vous imposer un rythme tenable. Pour rester productif et donner le meilleur de vous-même durant les heures de travail, vous devrez savoir vous accorder du repos et un changement d’air de temps en temps. Les pauses seront également importantes, car la fatigue ne tarde pas à arriver lorsque vous enchaînez les heures de travail intensives tous les jours.Relations: l’isolation est un danger pour l’entrepreneur, trop absorbé par son projet. L’appui de vos proches sera particulièrement nécessaire pour vous remotiver dans vos moments de doute et lors de vos échecs. Leur soutien et leurs conseils vous permettront aussi d’avoir du recul sur votre projet au besoin, pour mieux évaluer ses forces et ses faiblesses. Un contact régulier avec d’autres professionnels de votre domaine d’activité est également indispensable pour vous aider à faire évoluer votre projet. Une vision extérieure et experte peut ainsi vous permettre de trouver de nouvelles opportunités.Progression: pour devenir un entrepreneur accompli, il vous faudra plus d’une corde à votre arc. C’est pourquoi il ne faudra pas vous contenter de vos acquis pour mener votre affaire. Il sera plus bénéfique d’acquérir de nouvelles compétences relatives à votre activité, au travers de formations régulières.

« Je n'ai pas d'argent pour me lancer ! »

Vous avez l’idée mais vous ne pensez pas avoir le capital pour vous lancer. Eh oui, généralement dès qu’on parle de création d’entreprise, la question du financement n’est pas très loin... Et pourtant, « création d’entreprise » ne rime pas forcément avec « beaucoup d’argent ». En effet, selon le domaine d’activités dans lequel vous souhaitez « investir », vous n’êtes pas forcé d’avancer une somme astronomique ! D’ailleurs, avant la création du régime de l’auto-entrepreneur, plus de la moitié des créations d’entreprises se faisait avec moins de 7.000 € ! Ainsi, voici quelques petits conseils radins pour vous lancer sans trop dépenser :Choisissez bien votre secteur d’activité : si les secteurs du commerce ou de l’industrie requièrent un important capital de départ, ce n’est pas le cas des activités de services comme les prestations aux particuliers, par exemple.Lancez votre boite en gardant votre boulot : tant que votre « entreprise » n’atteint pas un certain chiffre d’affaire, il vous est possible (et, niveau garantie, c’est d’ailleurs la meilleure solution pour vous) de la monter en parallèle à votre emploi. Certes, vous irez peut-être moins vite, mais ainsi vous serez assuré d’avoir un revenu fixe, à chaque fin de mois. Douceur mais sûrement comme dirait l’autre ;)Associez-vous : quand on n’a pas l’argent nécessaire, le mieux à faire de trouver quelqu’un qui en a et de l’associer au capital. Pour cela, il ne vous reste qu’à trouver LA personne et de « vendre » votre idée.

Tous les guides emploi
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.