Qu’est-ce qu’un business plan et comment le rédiger ?

Fabienne Cornillon - publié le 24/04/2020 à 08:09

Vous envisagez de créer votre entreprise ? Vous souhaitez booster votre structure grâce à une levée de fonds ? Vous devez prouver la viabilité de votre projet et engager les investisseurs. Pour cela, le business plan s’impose comme un document incontournable qui matérialise votre projet et vos perspectives d’évolution.

Business plan : définition

Celui que l’on nomme en français « plan d’affaires » est un document qui a pour vocation d’expliquer en détail votre projet d’entreprise. Il décrit la nature de celui-ci et la stratégie envisagée pour atteindre vos objectifs, tant sur le plan financier que commercial.

À l’image du prévisionnel, le business doit rassurer les investisseurs, leur prouver que votre projet est viable et leur démontrer qu’il est dans leur intérêt d’investir. Qu’il s’agisse de banques ou d’investisseurs de toute nature, le business doit être parfaitement structuré pour que ces derniers estiment qu’ils investissent sans risque.

Rédiger un tel document s’avère nécessaire dans deux situations bien précises :
- la création ou la reprise d’une entreprise ;
- la levée de fonds.

Ce sont deux étapes très importantes dans la vie d’une entreprise. Au début de votre aventure entrepreneuriale, vous devez convaincre la banque de vous suivre financièrement en lui apportant des arguments solides. Ensuite, lorsque votre entreprise se développe, vous avez besoin d’investir dans du matériel ou de la communication. Là encore, vous avez besoin de fonds. Or, lorsqu’il s’agit de lever quelques centaines de milliers d’euros, voire des millions, mieux vaut être prêt à répondre à toutes les interrogations des investisseurs.

Créer un business plan est aussi pertinent pour l’entreprise, au-delà de la nécessité financière qui est liée. En effet, le business plan permet de mettre noir sur blanc un projet et de répondre aux bonnes questions.

Que contient ce document ?

Le business plan est un document très complet. Pour convaincre un investisseur, celui-ci doit connaître tous les tenants et aboutissants de votre projet. Vous devez donc éclairer sur les sujets suivants :
- le porteur de projet ;
- la nature de la structure (statut juridique) ;
- le lieu d’activité de l’entreprise ;
- la nature de l’activité ;
- le lieu de fabrication du produit ;
- la manière de commercialiser le bien ou le service (physique, digital, etc.) ;
- les moyens de communication envisagés ;
- le réseau de distribution (franchise, etc.) ;
- le champ d’action (Local, France, mondial) ;
- le calendrier des projets à venir ;
- la concurrence (son volume, sa pertinence, ses chiffres, etc.) ;
- la nature du besoin financier ;
- les gains envisagés grâce à cet investissement.

Comment bien rédiger son business plan ?

Le business plan ne doit pas être une somme d’informations. Un investisseur doit pouvoir rapidement comprendre si oui ou non il est dans son intérêt de vous accompagner.

Il est donc intéressant de créer deux parties assez distinctes, mais complémentaires.

La première partie sera un résumé de votre situation et de votre besoin. N’imaginez pas que la partie la plus courte est la moins importante. Le résumé sera le premier élément lu par l’investisseur. Il doit être engageant, positif, concret. C’est ici que vous devez résumer votre besoin et vos atouts. Le lecteur doit être rassuré dès cet instant et avoir envie d’aller plus loin pour mieux cerner votre projet. On ne lit pas un livre dont le résumé est mauvais, il en va de même pour le business plan.

La deuxième partie sera beaucoup plus détaillée, elle va répondre à toutes les interrogations précédentes. Elle va présenter votre entreprise, votre fonctionnement, vos objectifs, la qualité de vos produits, etc. Ce business plan doit prouver que le service ou le produit que vous proposez a un public et que la concurrence ne sera pas un poids.

Attention, si la partie principale de votre business plan est un argumentaire, veillez à ne pas uniquement faire du texte pour répondre aux questions des investisseurs. Veillez à ce que votre document soit clair, lisible et attractif. Le lecteur doit avoir envie de suite d’aller plus loin et de vous accompagner. N’hésitez pas à placer des images, des graphiques, tous ces éléments facilement compréhensibles. Les investisseurs veulent des chiffres, soyez le plus concret possible en la matière. Faites-vous accompagner de votre expert-comptable pour faire un plan de trésorerie sur un an, réaliser un tableau d’investissement et évaluer l’impact de celui-ci à court et moyen terme.

N’oubliez pas, dans la deuxième partie de votre business plan, de vous valoriser. Avant de décrire votre projet, vous devez vous présenter. Si le projet semble viable aux banques et aux investisseurs, ils ont besoin d’être rassurés par votre profil. Pourquoi portez-vous ce projet ? Pourquoi êtes-vous capable de le mener à bien ? Quelle est votre expertise sur le sujet ? Quelle est votre expérience ? C’est ici que vous devez vous vendre. Vous devez mettre en confiance vos partenaires qui vont tout de même investir des sommes importantes.

Existe-t-il des modèles de business plan ?

Aujourd’hui, sur internet, vous pouvez trouver de tout. Donc oui effectivement, un modèle de business plan peut tout à fait se trouver. Attention tout de même. Il est vrai qu’un modèle peut vous aider et vous donner une première idée plus concrète de la manière de rédiger ce document. Toutefois, chaque entreprise, chaque projet est différent, il ne s’agit pas nécessairement de faire comme tout le monde. Il est aussi important de marquer votre différence pour convaincre

D’autre part, si certains recherchent un tel modèle, il est tout de même plus que conseillé de ne pas se charger soi-même de la rédaction de ce document. Il est extrêmement important pour votre avenir professionnel. Mieux vaut le confier à un expert-comptable, un centre de gestion ou tout autre professionnel parfaitement qualifié pour valoriser un projet d’entreprise.

Tous les guides emploi
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.