Peut-on réussir sans diplôme ?

La rédaction - publié le 02/03/2020 à 09:15

Un enfant intelligent mais qui ne s'insère pas sur les bancs de l'école ? Peut-être est-il autodidacte. Dans un système où les études supérieures sont vues comme la porte obligatoire de la réussite, les autodidactes ayant réussi sont pourtant nombreux.

Des autodidactes célèbres

Steve Jobs, Alain Afflelou, Gérard Mulliez, Xavier Niel, Michel Garcia ... ils sont nombreux à n’avoir que peu ou pas fréquenté les bancs de l’université. Pourtant, nombre d’entre eux ont fini à la tête de célèbres multinationales, ou créé des concepts innovants encore d’actualité. Une preuve que les autodidactes ne sont pas toujours des « cancres » ou des « ignorants », mais qu’ils ne sont simplement pas faits pour les systèmes scolaires occidentaux.

Réussir sans diplôme, un véritable challenge

L’offre de diplômes est aujourd’hui extrêmement élevée, avec la multiplication des écoles et formations universitaires. Il semble donc de plus en plus difficile pour les personnes sans diplôme de trouver un emploi face à la concurrence des jeunes diplômés. Pourtant, 120.00 jeunes sortent chaque année du système scolaire sans diplôme, et 41% des non diplômés sont toujours au chômage 3 ans après l’avoir quitté. Les non diplômés sont les premiers à travailler en intérim et en CDD, avec un salaire dépassant rarement le SMIC.Changer de job ou évoluer au sein de son entreprise sans diplôme semble donc un véritable défi.

Saisir les opportunités

Les autodidactes sont souvent réputés pour être plus créatifs, et sentir les opportunités qui se présentent à eux. Certaines solutions peuvent permettre de se trouver à des postes importants sans passer par les études : multiplier les expériences professionnelles et les petites formations (en langue, en animation, en informatique). Ils peuvent aussi effectuer un maximum de formations, proposées par leurs entreprises, souvent des formations de quelques jours ou quelques semaines. Ils doivent généralement travailler dur, se montrer créatifs et force de proposition, avoir un bon esprit d’initiative, et ne pas hésiter à postuler pour des emplois de diplômés, s’ils pensent avoir les capacités de réussir dans les postes proposés.Il est donc possible de réussir sans diplôme, mais cela demande davantage d’expériences professionnelles, beaucoup de travail, et de bons contacts dans les domaines concernés. Ainsi, il faut bien réfléchir avant de quitter les formations professionnelles ou supérieures.

Tous les guides emploi
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.