Prendre un congé parental

La rédaction - publié le 17/09/2019 à 14:30

Votre enfant vient de naître et vous aspirez à passer plus de temps avec lui ? La loi vous autorise à prendre un congé parental pour vous consacrer à votre enfant. Ce privilège est aussi bien accordé à la mère qu'au père de l'enfant.

Les conditions à remplir pour obtenir un congé parental

Le congé parental est destiné à tout salarié qui souhaite mettre sa carrière entre parenthèses et s’occuper à temps plein ou à temps partiel de son enfant qui vient de naître. Pour en bénéficier, vous devez justifier de 8 trimestres de cotisation vieillesse au minimum. Ces 8 trimestres de cotisation doivent être acquittés durant les deux dernières années pour le premier enfant, durant les quatre dernières années pour le deuxième et pendant cinq dernières années pour le troisième enfant.Comme le congé parental est un droit, du moment que vous avez rempli les conditions requises, à savoir un an d’ancienneté au sein de la société, votre employeur ne peut vous le refuser. Comme il n’est pas cumulable avec le congé de maternité ou autres privilèges liés à la grossesse, vous ne pouvez en faire la demande qu’à votre reprise de travail.De même que pour les démarches de grossesse, vous devez envoyer votre requête de congé parental par lettre recommandée avec accusé de réception auprès de votre employeur. Précisez dans cette demande la forme de votre congé (partiel ou total) et sa durée. Vous devez également remplir le formulaire Cerfa n° 12324*04 auprès de la Caf de laquelle vous dépendez.

Combien de temps dure ce congé ?

Quand vous prenez un congé parental, vous avez le choix entre un congé total ou un congé partiel. Pour le congé partiel, il vous est possible de travailler à temps partiel durant votre congé. Vous serez dans ce cas amené à effectuer au minimum 16 heures de travail hebdomadaires. Il vous est possible d’augmenter ce nombre d’heures de travail sans toutefois dépasser 80 % du temps complet. Il convient de noter qu’il ne vous est pas possible de travailler durant la période indemnisée par la Caf, sauf si vous faites de l’assistance maternelle.La durée totale de votre congé parental diffère selon qu’il s’agit de votre premier enfant ou si vous avez déjà d’autres enfants à charge :

  • 1er enfant : le couple a droit à un an de congé parental, dont six mois chacun. Si vous ou votre conjoint seul décidez de prendre le congé, les indemnisations ne seront versées que pendant une période de six mois. Par contre, si vous élevez seul(e) votre enfant, vous avez droit à un an de congé parental. Il faut noter que vous devez faire la demande de ce congé avant que votre enfant ne fête son premier anniversaire.
  • À partir du 2e enfant : la durée maximale du congé est de trois ans. Toutefois, chaque parent ne peut prendre que 24 mois au maximum. Vous avez ainsi le choix entre répartir les mois de droit (18 mois chacun), soit laisser à l’autre le soin de prendre les derniers 12 mois du congé autorisé. Vous avez jusqu’au 3e anniversaire de votre enfant pour profiter du congé parental.

Qu'en est-il de mes revenus en congé parental ?

La Caisse d’Allocations familiales vous verse une indemnité de 390,52 euros par mois maximum si vous cessez toute activité professionnelle. Si vous travaillez à temps partiel, vous toucherez dans les environs de 252, 46 euros contre 145, 63 euros si vous travaillez 50 à 80 % du temps. Il convient de noter que ces montants sont le plafond maximum versé par mois, et ce, même si les deux conjoints ont tous deux pris le congé parental. À vous donc de répartir les mois de droit selon votre propre organisation.

La vie après le congé parental

Tout comme pour le congé de paternité ou de maternité, il vous est possible de reprendre vos activités professionnelles après le congé parental. À votre retour, vous pourrez occuper votre ancien poste ou un autre poste équivalent. S’il n’est plus disponible, votre employeur est tenu de vous faire passer un entretien pour vous proposer une nouvelle orientation professionnelle et si nécessaire, vous faire suivre une formation.

Tous les guides emploi
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.