Compléments de retraite : quels jobs est-il possible de réaliser ?

La rédaction - publié le 30/01/2020 à 17:17

A chaque fin de mois, bien souvent, le constat est le même : les comptes sont à sec. Et pour les retraités, le niveau de vie a bien souvent diminué. Alors pourquoi ne pas mettre un peu de beurre dans les épinards ?

Quelles sont les limites d'une activité supplémentaire en retraite ?

Pour percevoir sa retraite, il faut avoir cessé de travailler. Toutefois, il est possible de reprendre une activité, permettant le cumul de la retraite et du nouvel emploi. Mais cette activité ne doit pas dépasser un certain barème, et celui-ci change selon votre régime de retraite et les revenus que vous touchez. Renseignez-vous auprès de votre caisse de retraite pour connaître le montant auquel vous êtes limité pour votre reprise d'activité.

Louer son patrimoine immobilier en retraite

Si vous possédez un bien immobilier dont vous ne savez pas quoi faire, avant de le vendre, posez-vous les bonnes questions. Ne serait-il pas plus avantageux de le louer, et ainsi d'obtenir un complément de revenu mensuel non négligeable ? Mais attention ! Il faut bien peser le pour et le contre : est-ce que des travaux conséquents sont à prévoir pour mettre le logement aux normes (très strictes pour une location) ? Cette solution est-elle faite pour moi ? Car en effet, mettre un bien en location pour assurer un complément de retraite est un moyen qui s'adresse plutôt aux personnes ayant de bons revenus et qui paient des impôts, puisque l'objectif est aussi de défiscaliser.

Le viager est aussi une possibilité, mais s'adresse plutôt aux personnes d'un certain âge sans enfants et dont les revenus sont insuffisants. Plusieurs types de viagers existent : 

  • Le viager libre où le vendeur laisse le bien à la disposition de l'acheteur dès la signature de la vente
  • Le viager occupé où le vendeur le bien jusqu'à son décès
  • Le viager à terme fixe un terme au versement de la rente et à son droit d'habitation dans le bien concerné. En cas de décès, l'acheteur prend possession du bien sinon, il faudra attendre le terme fixé.

Quel que soit le type de viager, le vendeur reçoit une rente (une sorte de loyer), fixée au départ avec l'acheteur. De quoi améliorer le quotidien ! En revanche, tous les types de biens ne sont pas forcément faits pour la vente en viager. Ce sont surtout les appartements situés en centre-ville ou en zone touristique qui sont recherchés dans ce type de vente.

Devenir auto-entrepreneur, même à la retraite c'est possible !

Si vous prévoyez d'avoir une activité de façon indépendante ou même de réaliser des missions à temps partiel, vous pouvez vous inscrire comme retraité au régime d'auto-entrepreneur. Vous dépendrez alors du RSI (Régime Social Indépendant) et pourrez continuer à avoir des droits en fonction du chiffre d'affaires réalisé, mais il va de soi que celui-ci ne sera généralement pas bien important. Ce sont surtout les revenus au mois qui mettront du beurre dans les épinards !

Quels sont les jobs pour séniors les plus populaires

Il est tout à fait possible d'opter pour des petits boulots payés en chèques emploi-service. Pour vous, ça ne change rien et c'est aussi intéressant pour l'employeur. Et surtout, il s'agit d'un revenu légal, pas de travail au noir. Les domaines qui offrent ce genre d'emplois sont nombreux, surtout dans le manuel : bricolage, jardinage ou, si vous êtes du métier, plombier, électricien, ...

Et pourquoi pas d'autres activités plus insolites, comme le dog-sitting ou même le home-sitting. Comme leur nom l'indique, vous pouvez vous transformer en véritable gardien de maison dans le dernier cas, en remplaçant un propriétaire qui part en vacances ou en déplacement, et en vous occupant de la maison (entretien du jardin, arrosage des plantes, relevé du courrier, ménage, animaux...) Pour le dog-sitting, le principe est le même sauf qu'au lieu de vous consacrer à la maison, vous ne vous occupez que des chiens ! De quoi arrondir les fins de mois en prenant du plaisir !

Tous les guides emploi
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.