5 bonnes questions à poser pendant un entretien d'embauche

Florian Billaud - publié le 07/10/2019 à 14:30

Un entretien d'embauche est toujours un moment particulièrement stressant, durant lequel le recruteur soumet le candidat à une foule de questions. Vous êtes du genre à anticiper chacune de celles qui pourraient vous être posées ? Excellent réflexe ! Mais avez-vous songé vous-même à interroger votre interlocuteur ? Non ? Pourtant, vous auriez tout à y gagner ! Voici les questions à privilégier.

1 - « C'est-à-dire », « Vous voulez dire que... ?...

Ce type de question, que l’on peut qualifier de question de relance, se prête parfaitement en entretien ! Et elle ne sera pas pour déplaire au recruteur, bien au contraire. Celui-ci appréciera en effet votre capacité à rebondir. Il pourra aussi juger de votre capacité de compréhension, en plus de constater que vous vous inquiétez des enjeux de la société. De votre côté, vous pourrez mieux déterminer si ce poste vous correspond.

2 - Sur quels plans dois-je être opérationnel immédiatement ?

Qu’il soit question de sujet ou de projet, ce genre de question montrera que vous faites presque déjà partie de l’entreprise. Suivant la réponse qui vous sera adressée, n’hésitez pas à souligner votre expérience en la matière ni à dire ce qu’elle pourra apporter dans le cas présent. Suggérez également quelques idées.Conseil : sachez rester à votre placeSe montrer enthousiaste et impliqué, c’est bien, mais prenez garde à l’excès de confiance, qui pourrait vous porter préjudice. En effet, si vous êtes retenu pour ce travail, vous devrez être en mesure d’assurer sans délai !

3 - Est-ce un nouveau poste ou un remplacement ?

Ou plus subtilement : « Pour quelle raison recherchez-vous quelqu’un actuellement ? ».Dans le cas où il est question d’un remplacement, cherchez à en savoir un peu plus sur la personne qui occupait le poste et ce sur quoi elle travaillait. De la sorte, vous montrerez votre considération, mais aussi et surtout votre souhait de perpétuer son travail.Si au contraire, il s’agit d’un poste nouvellement créé, vous pourrez apporter votre propre patte. Et pour peu que vos compétences ne courent pas les rues, le recruteur sera sans doute très intéressé par votre profil !

4 - Quelle équipe vais-je intégrer ?

En posant cette question, vous apparaîtrez comme une personne à qui le travail collectif ne fait pas peur. Cela vous place aussi comme un bon chef de file s’il s’agit d’un poste de manager. Vous en apprendrez également davantage sur la culture de l’entreprise : petite ou grande équipe, méthodes de travail, travail collaboratif ou non, mode de communication, ancienneté des employés, etc. Ainsi, vous serez en mesure de savoir laquelle ou lesquelles de vos valeurs serai(en)t intéressante(s) pour la société.

5 - Souhaitez-vous obtenir des informations complémentaires ?

Alors que l’entretien touche à sa fin, plutôt que de patienter en silence au risque d’être mal à l’aise, remerciez tout d’abord votre interlocuteur de vous avoir reçu. Demandez-lui ensuite s’il a besoin d’informations complémentaires. Cela ne fera qu’appuyer votre motivation. Vous montrerez aussi que vous ne craignez pas d’en dévoiler davantage sur vous. De quoi faire la différence !Avec une telle attitude, votre entretien n’aura rien d’un long monologue provenant du recruteur. Il prendra au contraire la forme d’une conversation riche allant dans les deux sens, ce qui ne peut que pencher en votre faveur !

Tous les guides emploi
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.