Stage : faire son CV et sa lettre de motivation

La rédaction - publié le 04/10/2019 à 14:30

Dès la rentrée, de nombreux étudiants commencent à rechercher activement un stage ou une expérience en alternance dans le cadre de leurs études. Cependant, selon votre région ou la ville de vos études, la concurrence est parfois rude, et les employeurs surchargés de demandes. Comment faire pour que votre candidature ressorte du lot ?

Lister l'ensemble de ses expériences

Faire le point sur ses expériences universitaires, professionnelles et personnelles est la première chose à faire. Qu’avez-vous fait dans votre vie ? Sachez que chaque expérience vous apporte quelque chose. Par exemple : Vous avez travaillé dans un fast-food pendant trois ans, mais n’osez pas le mettre sur votre CV car vous ne voyez pas quelles compétences en tirer à part "faire des frites". Présentez cette expérience autrement. « Le travail dans un fast-food m’a appris à être autonome, à travailler en équipe, à effectuer mes tâches sérieusement et rapidement, à être diplomate face à des clients mécontents, à faire attention aux normes d’hygiène et de sécurité, et m’a donné le sens du contact avec la clientèle ». Et bien vous voyez ? Ce n’est pas si compliqué !Maintenant, listez toutes vos expériences de petits jobs, voyages importants, implication associative, études et stages, et raisonnez de la même manière !

Faire le bilan de ses compétences

Après avoir fait la liste de vos expériences, vous devez dresser un bilan de vos compétences. Qu’est-ce que c’est ? Tout simplement une analyse de vos aptitudes et motivations, en fonction de vos expériences et projets professionnels et personnels.Les bilans de compétences « officiels » sont très prisés des entreprises, mais souvent payants et concernent plutôt les salariés. En tant qu’étudiant en recherche de stage, vous pouvez réaliser votre bilan de compétences vous-même. Il ne sera pas aussi détaillé qu’un véritable bilan, mais vous permettra de faire le point sur vos acquis.Vous devez définir :

  • Vos savoirs universitaires : anglais, marketing direct, rédaction, comptabilité ou autre, selon votre formation supérieure
  • Vos acquis grâce à des expériences professionnelles ou personnelles : vous parlez italien car vous avez travaillé dans un restaurant à Venise pendant deux mois, par exemple
  • Vos outils : maîtrise de logiciels comme Photoshop ou Indesign
  • Vos désirs : avez-vous déjà une idée précise de métier ? A moins que vous vous cherchiez encore ou que vous ayez envie de nouveaux défis
  • Vos atouts : par exemple, vous savez fédérer une équipe, travailler en groupe, écouter les autres, improviser, etc.
  • Vos défauts : vous n’aimez pas travailler avec les autres, vous avez du mal à vous lever ou à suivre des ordres
  • Les points à améliorer : vous avez besoin d’une meilleure formation en langues, ou avez du mal à vous exprimer en réunion, par exemple
  • Vos attentes : par rapport à votre formation et votre stage, voire votre vie professionnelle future

Cet exercice vous permettra de faire le point et de savoir vous mettre en valeur tout en travaillant sur vos lacunes et vos défauts. Demandez l’avis d’un proche honnête si besoin, et soyez franc vis à vis de vous même !

Analyser l'offre de stage

Maintenant que vous avez mieux cerné votre profil, vous trouverez plus facilement des offres de stages qui vous correspondent. En tout cas, vous saurez les sélectionner avec plus de soin. Le but n’est pas simplement de trouver un stage, mais surtout d’apprendre à travailler en entreprise et à vous spécialiser dans un ou plusieurs domaines.Prenez votre offre de stage et analysez-la ! Cherchez d’abord si elle est sérieuse ou non : est-elle bien écrite ? La rémunération ainsi que les points administratifs comme la convention de stage sont-ils précisés ? Y a-t-il un nom de responsable et l’adresse du lieu de stage ? Sachez aussi que la plupart des offres de stage, comme pour les offres d’emplois, demandent un profil « parfait », et non un « profil type ». Il est très rare de correspondre parfaitement à une offre !Regardez quelles sont les missions proposées et les compétences demandées. A moins que l’annonce ne vous corresponde pas du tout, ce n’est pas grave s’il vous manque une compétence. Rappelez-vous que vous êtes aussi en stage pour apprendre. Alors si l’annonce vous plait, et que vous correspondez en partie au profil, tentez votre chance !

Adapter son CV

Avant de rédiger votre CV et votre lettre de motivation, renseignez-vous sur le type de l’entreprise. Son site Internet ou sa page sur les réseaux sociaux est souvent un bon indice. Si vous voyez que le site est dynamique et moderne, vous pouvez opter pour une présentation de CV qui sorte un peu de l’ordinaire, réalisée avec un logiciel spécialisé comme CVitae, par exemple.En revanche, s’il s’agit d’un site très sobre, vous préférerez un CV à la présentation classique. Vous éviterez, en général, d’envoyer un CV flashy et multicolore si vous postulez auprès d’une banque, ou un CV en noir et blanc pour une agence de communication.C’est la même chose pour votre lettre de motivation. Le langage utilisé sur le site Internet, la manière de s’adresser à l’internaute, la présentation, autant d’indices qui peuvent vous donner une idée des termes à employer pour vous adresser au service de recrutement ! N’hésitez pas à expliquer, dans votre lettre, ce qui vous intéresse au sein de l’entreprise, et pas seulement à vous présenter.

Les points primordiaux d'un CV

Certains points doivent être mis en avant dans un CV étudiant, il y a une façon de procéder pour que les informations essentielles soient bien visibles. Une technique qui fonctionne bien, est d’ajouter une colonne à droite ou à gauche de votre CV, qui contienne :

  • Une photo de vous (les CV sans photo sont souvent moins attractifs)
  • Votre nom, prénom, âge ou date de naissance et adresse
  • Votre mail et numéro de téléphone
  • Votre permis

•Les langues que vous parlez, ainsi que le niveau (A1, A2, B1, B2, etc.)

  • Les diplômes annexes aux études (C2i, CLES, BAFA, etc.)

Vous devez aussi inscrire, de manière bien visible tout en haut du CV, le nom du poste pour lequel vous candidatez (celui inscrit dans votre offre de stage), ainsi que la référence de l’annonce, s’il y en a une. Cela permet au recruteur de savoir directement vers quel service orienter votre CV !Ensuite, vous devez mettre dans un certain ordre votre parcours :

  • En premier : votre formation universitaire. Commencez par l’année actuelle, et remontez peu à peu dans le temps. Attention ! Mettez uniquement les années où vous avez obtenu un diplôme. N’ajoutez pas votre brevet des collèges, qui fait enfantin.
  • Vos expériences professionnelles : jobs étudiants ou d’été, vos anciens stages, etc. S’il s’agit d’expériences bénévoles, vous pouvez également les noter. Si vous avez trop d’expériences, mettez bien celles qui peuvent intéresser le recruteur concerné.
  • Les expériences diverses : expériences associatives dans la vie étudiante, par exemple.
  • Vos compétences informatiques et bureautiques : logiciels maîtrisés en graphisme, traitement de texte, etc. Vous pouvez présenter votre niveau de maîtrise ainsi : « Photoshop ***, Indesign *, Suite Office ***, Suite Word *** ».
  • Vos goûts, voyages et loisirs : ils sont importants car ils peuvent vous permettre de sortir du lot. Tout le monde aime « le cinéma, la musique, sortir », alors précisez vos goûts : « littérature : policier ; cinéma : films d’actions, films historiques » etc.

CV : les choses à savoir

Avec ces informations, vous devriez avoir un CV alléchant. Quelques points sont importants à connaître tout de même :

  • Votre CV ne doit faire qu’une seule page : vous êtes étudiant, il serait prétentieux de faire un CV plus long, même si vous avez beaucoup d’expériences
  • Pas besoin de parler de votre brevet des collèges dans le CV, ou de votre stage de 3ème, à moins qu’il s’agisse d’un stage très particulier
  • N’hésitez pas à parler d’expériences spéciales : aide dans un orphelinat, prix pour un concours de cinéma ou de musique, blog personnel, présidence d’une association, etc. Toutes ces expériences vous feront sortir du lot !
  • Une bonne astuce est de mettre les couleurs de l’entreprise sur votre CV. Inconsciemment, cela peut d’avantage parler au recruteur, et montrer que vous êtes motivé pour son offre de stage.
  • Triez les informations à mettre. Pas la peine de lister tout ce que vous avez fait dans votre vie, ne mettez que les formations et expériences essentielles ou originales.

Et oui, faire un CV parfait est un véritable exercice !

Lettre de motivation : les points à aborder

La lettre de motivation est tout aussi importante que votre CV, elle doit être claire, concise, et se démarquer des autres. Attention : la lettre de motivation n’est pas une version rédigée de votre CV ! Elle vous permet de vous présenter, et d’exprimer vos motivations.Commencez par expliquer quelle est votre formation actuelle, et surtout, pourquoi vous postulez dans telle entreprise ! Vous devez expliquer si c’est le poste proposé qui vous intéresse, l’ambiance de l’entreprise, les missions, etc. Sortez du lot !Ensuite, présentez les expériences étudiantes et professionnelles les plus marquantes de votre parcours, en expliquant pourquoi les compétences que vous en avez tirées peuvent être utile à l’entreprise. Concrètement : pourquoi êtes vous fait pour ce poste ?Enfin, vous pouvez aussi préciser quelles sont les compétences que vous souhaitez renforcer pendant votre stage, et dire ce que l’entreprise peut vous apporter.A la fin de la lettre, précisez que vous êtes disponible pour un entretien, et remerciez le recruteur de l’attention qu’il portera à votre demande.

Les pièges à éviter

Tout comme pour le CV, il existe quelques pièges qui peuvent se révéler éliminatoires pour votre candidature :

  • Une lettre trop longue : votre lettre ne doit pas dépasser une page. Elle doit aussi être aérée. Autrement dit, faites des paragraphes de quatre ou cinq lignes. Un pour vous présenter et expliquer pourquoi ce stage vous intéresse, un autre pour expliquer votre formation ou vos expériences, un suivant pour dire que vous êtes fait pour le poste, et un dernier pour préciser ce que vous souhaiter apprendre ou renforcer.
  • Une lettre type : il est tentant d’aller sur Internet pour trouver des lettres toutes faites, en ne changeant que quelques mots. L’ennui, c’est que les recruteurs y vont aussi ! Et qu’ils savent parfaitement différencier une lettre personnalisée d’une lettre pompée sur le web. Alors prenez un peu plus de temps pour rédiger une lettre originale.
  • Les fautes d’orthographe : ceci est également valable pour votre CV, mais sachez que les fautes d’orthographe sont presque toujours éliminatoires. Les recruteurs reçoivent tellement de demandes que la moindre faute donne une mauvaise image de vous. Alors relisez-vous, n’hésitez pas à utiliser un dictionnaire en cas de doute, et faites relire votre lettre par une ou deux personnes douées en orthographe !
  • Les « Madame, monsieur » : avant de rédiger votre lettre, cherchez sur Internet si le chef du service qui vous intéresse est un homme ou une femme. Vous pouvez aussi rajouter son nom de famille. Parfois, le nom du responsable est écrit directement dans l’annonce. Mais écrivez « Madame » ou « Monsieur », pas les deux. Cela fait plus professionnel et montre que vous vous êtes renseigné.
  • Le « Cordialement » : A la fin de votre lettre, n’écrivez jamais « Cordialement ». Vous ne connaissez pas le recruteur, vous ne pouvez pas être cordial avec. Sans partir dans l’autre extrême et user de phrases ampoulées, un simple « en vous remerciant de l’attention portée à ma demande, veuillez recevoir mes salutations distinguées » suffit.

Les astuces à connaître

Quelques astuces supplémentaires peuvent vous aider à réaliser une candidature idéale :

  • Ecrire en en-tête de votre CV et votre lettre de motivation l’intitulé de l’offre de stage que vous avez trouvée, ainsi que le numéro de référence, pour éviter la perte de votre candidature.
  • Envoyer votre candidature par mail avec un objet de mail précis. Ne notez pas simplement « candidature pour un stage », mais plutôt « candidature à l’offre de stage numéro ******** - NOM – PRENOM », par exemple
  • Relancez l’entreprise par mail au bout d’une semaine si vous restez sans réponse. S’il n’y a pas de réaction la semaine suivante, relancez par téléphone, puis envoyez un mail. Mais n’hésitez surtout pas à insister !
  • Relisez tous vos documents une dernière fois avant envoi, pour être certain de ne pas vous tromper de numéro de référence, ou qu’il n’y ait pas de faute
  • Postulez à d’autres offres en parallèle, ne vous bloquez pas sur une seule entreprise ! On ne sait jamais

En suivant tous ces conseils, vous réaliserez un CV et une lettre de motivation très prisés par les recruteurs, en préparation d’un entretien d’embauche pour votre stage.

Tous les guides emploi
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.