Télétravail : avantages et inconvénients du travail à la maison

Fabienne Cornillon - publié le 30/01/2020 à 18:23

De plus en plus de Français travaillent à domicile ou rêvent d'en avoir la possibilité. Si le travail à domicile devient une option de plus en plus viable, autant du côté du travailleur que du côté de l'employeur, il est bon de connaître les bons comme les mauvais côtés de cette nouvelle manière de travailler avant de se lancer.

Les bienfaits du télétravail

Pendant de nombreuses années, les employeurs étaient contre la mise en place du télétravail parce qu'ils avaient peur du manque de contrôle, ou plutôt de surveillance, du travail de leurs salariés. Aussi, au fil des années, il a été prouvé que le télétravail est un système permettant aux salariés de se concentrer davantage et, de ce fait, d'être plus productifs. En effet, à domicile, le salarié se retrouve généralement seul (les enfants sont à l'école ou les plus petits passent leurs journées à dormir, le conjoint est lui-même au travail) et est moins soumis aux distractions comme il peut l'être au travail : pas de bavardages des collègues, pas de distractions ou d'interruptions inutiles, pas de réunions parfois inutiles et chronophages, etc.

Moins de sources de stress

Mais ce n'est pas le seul avantage. Le fait de travailler à domicile permet également d'éliminer un bon nombre de sources de stress que connaissent les salariés. La première source de stress est la circulation en heures de pointe qui provoque un stress totalement contre-productif, alors que le salarié n'a pas encore mis les pieds sur son lieu de travail. De plus, le trajet domicile-travail, selon les conditions et la distance, peut-être source de fatigue, et donc de perte d’efficacité. Toutes les clés pour une "mauvaise journée". Ajoutez à cela, les collègues antipathiques qui ont du mal à gérer leurs états d'âme et un environnement de travail pas toujours des plus harmonieux. Le travail à domicile, a contrario, permet de travailler dans un environnement plus serein : plus besoin de se lever trop tôt, vous avez la liberté d’aménager votre espace, la luminosité, les conditions climatiques, la posture, etc. Dans un environnement favorable, vous devenez plus productif.

Et, qui dit stress en moins, dit meilleure santé mentale et physique ! De fait, puisque vous êtes à domicile, vous avez la possibilité de remplacer le temps perdu dans le trajet maison/travail par une activité physique.

Une source d’économies

Enfin, nous n'y pensons pas de prime abord, mais le travail à domicile permet tout simplement d'économiser sur divers coûts qui sont devenus notre quotidien : les coûts liés aux transports (carburant, péage, usage de la voiture ou abonnement des transports en commun) ou encore les coûts liés à la garde des enfants (puisque vous êtes à la maison et que vous avez des horaires flexibles, vous pouvez vous charger d'aller les conduire et les rechercher à l'école).

Quelques contraintes tout de même

Présenté de cette manière, le télétravail semble presque idyllique. Mais la perfection n'existe pas et comme tout mode de travail, il existe des inconvénients à travailler à domicile.

La difficulté de séparer travail et vie privée

Si, généralement, le travail à domicile permet d'éliminer le stress et donc certaines tensions avec votre famille grâce à un environnement favorable et une fatigue moindre, il est important de créer votre espace de travail afin d'établir la limite entre les moments de travail et ceux où vous ne travaillez pas. En effet, cela va vous permettre de faire comprendre à votre entourage, lorsqu'il est présent alors que vous travaillez, que ce n'est pas parce que vous êtes à la maison, que vous êtes disponible. Par exemple, avec les enfants, il est important de leur dire que lorsqu'ils rentrent de l'école, vous devez encore travailler une heure ou deux et qu'il est important qu'ils respectent cela. De plus, la création d'un espace exclusivement réservé à votre temps de travail vous permettra de vous mettre en situation. C'est pour cette raison qu'il est totalement exclu de travailler sur le bord de la table de la cuisine ou de la salle à manger devant la télévision. Il vous faut un vrai espace de travail organisé et ergonomique avec un bureau à la bonne hauteur, un siège confortable, un bon éclairage pour éviter les problèmes de vue et tout le matériel dont vous avez besoin pour travailler.

Être capable de s’organiser

Il est impératif de vous organiser, car la flexibilité des horaires et le fait de ne pas avoir collègues et supérieurs dans les environs peut parfois conduire à la procrastination. Or, même si vous travaillez à la maison, vous avez un travail à faire et à rendre avec des deadlines à respecter. Si vous ne respectez pas cela, vous encourez de graves sanctions, comme la perte de votre emploi, par exemple. Il est donc important que vous vous imposiez des horaires de travail stricts durant lesquels vous êtes totalement indisponible pour tout ce qui n'est pas professionnel. Ce n’est que de cette manière que vous pourrez être certain de rendre votre travail dans les délais impartis. Une fois que votre travail est fait, vous avez tout le loisir de vous accorder une demi-heure pour aller faire un petit jogging et faire une pause dans votre journée, pause qui est essentielle que vous soyez au bureau ou à la maison.

Une vie sociale moins intense

Enfin, le troisième inconvénient, et pas des moindres, est le manque de contacts avec vos pairs. En effet, le peu d'interactions avec vos collègues peut conduire à un manque de cohésion d'équipe et donc à des tensions et un mal-être. Ainsi, le télétravail c'est bien, mais à temps partiel : il est important, pour vous comme pour vos collègues et votre manager, que vous vous continuiez à vous rendre sur votre lieu de travail. Cela permet de ne pas perdre la cohésion d’équipe nécessaire et de continuer à avoir une vie sociale. Il n’est pas rare, aujourd’hui, que le télétravail s’effectue simplement sur 2 jours par semaine.

Du côté des employeurs

Si le télétravail est très en vogue dans les pays anglo-saxons et en Allemagne, il est encore à la traîne en France, car les employeurs sont plutôt frileux à l'idée de laisser leurs employés sans surveillance. Même si la situation a beaucoup évolué au cours de ces dernières années, les employeurs ne voient pas encore les véritables atouts du télétravail. Pourtant, cela offre bien des avantages aux employeurs.

Des employés plus productifs

Comme dit précédemment, sachez que, dans la majorité des cas, le télétravail permet aux salariés d'être plus efficaces et donc plus productifs pour l'entreprise. Ce gain de productivité est d'autant plus vrai que le travail à domicile est souvent mis en place sur la base du volontariat de l'employé et accepter cette requête est un atout incontestable pour satisfaire ses salariés ou attirer de nouveaux profils. Les cadres peuvent, par exemple, envisager de "se mettre au vert" pendant quelques semaines en adoptant le télétravail et accepter qu'ils se mettent au télétravail est un véritable avantage pour les fidéliser et consolider votre équipe.

Un absentéisme en baisse

Le télétravail est une solution qui permet de réduire sensiblement l’absentéisme. Sachez qu'il peut être très utile en cas de grève des transports, de rendez-vous de dernière minute ou de déplacement à l'étranger par exemple. En effet, toujours équipé, le télétravailleur a accès à toutes les informations nécessaires, où qu'il soit. Et, dans certains cas, cela se traduit par une réponse plus rapide aux besoins du client. Une flexibilité et une réactivité qui permettent parfois aux petites entreprises de concurrencer les plus grandes.

En cas d’enfant malade, le télétravailleur n’est pas obligé de prendre une journée de congé. Il peut travailler à la maison pendant que son enfant se repose. L’employé lui-même, s’il couve quelque chose, ne viendra pas contaminer ses collègues au bureau et pourra, au chaud chez lui, continuer à travailler.

Les points de vigilance

Du côté des points négatifs, qui ne sont pas aussi nombreux qu'on pourrait le croire, revient le manque de cohésion d'équipe que pourrait créer une mise en place du télétravail à 100 %. Il est donc important de mettre en place un système de quotas type 60/40 afin que vos salariés aient des interactions en face à face et pas seulement via le téléphone, les messageries instantanées et/ou les visioconférences.

D’autre part, avant d'accepter qu'un de vos salariés fasse du télétravail, il est impératif de vérifier qu'il dispose de tous les outils nécessaires comme un ordinateur, un téléphone, un scanner, les logiciels indispensables à son métier et à l'envoi de documents lisibles par tous. Mais il faut également et surtout qu'il dispose d'une connexion ADSL privée (pas de Wifi public pour éviter le piratage) et d'un accès illimité au réseau afin de pouvoir communiquer avec l'ensemble des collaborateurs et des clients et envoyer reportings et travaux demandés, en temps et en heure.

Enfin, sachez choisir les personnes à qui vous accordez le télétravail. Certaines sont parfaitement autonomes tandis que d’autres auront du mal à se prendre en main et à se motiver pour travailler loin du bureau.

Ainsi, le télétravail prend une place de plus en plus importante dans les entreprises françaises. Nous ne pouvons pas nier ses multiples avantages, que ce soit du côté du salarié ou du côté de l'employeur. Toutefois, comme dans toute situation, il est important de calculer et d'assurer les risques qui peuvent survenir avec la mise en place de ce nouveau système de travail, que tout le monde ne maîtrise pas encore. Enfin, la réussite de cette pratique, qui tend à se développer, réside avant tout dans la bonne motivation du collaborateur, une véritable relation de confiance de l'employeur envers son salarié, mais également dans la mise en place d'un système de vérification efficace de l'avancée du travail confié.

Tous les guides emploi
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.