Vie de bureau : comment survivre en open space ?

La rédaction - publié le 02/09/2019 à 14:30

L’open space est une solution pour réaliser des économies sur ses frais de gestion. Les bureaux volontairement installés les uns à côté des autres dans un espace restreint obligent finalement à une certaine promiscuité, ce qui n’est pas pour plaire à tout le monde.

Contraintes et avantages de l'open space

L’espace ouvert accueille des groupes de personnes censées travailler en équipe et progresser en collaborant au quotidien. Le gain de temps est évident. Les trajets pour rejoindre un collègue sont écourtés et les informations circulent plus facilement.Pourtant, nombre d’employés se plaignent de ce mode de travail et préféreraient, s’ils en avaient la possibilité, intégrer un bureau privé. Être en permanence confronté au regard des autres, devoir faire attention à chacun de ses gestes tout au long de la journée, peut parfois sembler lourd à supporter. Vivre en communauté implique de s’effacer devant le groupe, de ne pas déranger outre mesure. Les contraintes sont toutefois plus faciles à supporter lorsqu’il existe une salle de repos ou un endroit où il est possible de faire ses pauses en toute tranquillité, dans le silence le plus complet. Dans le cas contraire, le stress risque d’être le plus fort et d’obliger à prendre quelques jours de repos pour retrouver son dynamisme et, surtout, son calme intérieur.

Quelques conseils pour mieux vivre son job en open space

Évoluer en open space n’apporte pas la plénitude à tous les employés. Voici quelques conseils pour se sentir mieux et retrouver l’envie d’aller travailler chaque matin...

  • Le premier conseil est d’essayer de mettre de côté ses ressentis concernant les mauvaises habitudes ou le sans-gêne de certains collègues. L’idéal est de pouvoir s’enfermer une partie de la journée dans une bulle pour se retrouver face à soi et se ressourcer. Il peut être bon de se munir de bouchons d’oreilles, d’un casque antibruit ou d’écouteurs.
  • Certains vont avoir besoin de parler des tensions ou des conflits qui les opposent aux autres. Ne pas hésiter à évacuer le stress est donc notre deuxième conseil. Il peut être nécessaire de voir un psychologue ou simplement de se retrouver avec d’autres personnes souffrant des mêmes troubles pour s’exprimer et, finalement, se libérer. De plus en plus de chefs d’entreprise proposent des réunions ciblées visant à « mettre cartes sur table » entre collègues en listant ce qui va et ce qui ne va pas.
  • Le troisième conseil est de tenter de s’isoler un peu des autres en imaginant des « brise-vue » originaux, bien pensés pour occulter l’écran de l’ordinateur. De la même façon, il peut être intéressant de se procurer un casier qui ferme à clé pour tous les documents importants et confidentiels.

Bon à savoir :Il faut savoir que près de 60 % des salariés n’apprécient pas de travailler en open space, dans le bruit et l’agitation permanente. Les agences de pub et journalistiques sont les entreprises les plus nombreuses à utiliser ce mode de travail.Le concept de l’open space s’étend depuis quelques années à d’autres catégories d’entreprises et se fait connaître sous le nom de coworking. Il s’adresse aussi bien au commercial en déplacement dans une ville qu’il ne connaît pas qu’au jeune chef d’entreprise motivé mais disposant d’une faible trésorerie. Quels sont donc les objectifs et les perspectives de ces solutions innovantes mais pas toujours faciles à accepter ?

Tous les guides emploi
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.