Etudiants : sur quelles aides puis-je compter ?

Fabienne Cornillon - publié le 18/12/2019 à 15:48

Il n'y a pas que les bourses pour vous aider à vous en sortir financièrement tout au long de vos études. Tour d'horizon des aides destinées à améliorer votre vie étudiante.

Les aides pour financer vos études

Étudier n'est malheureusement pas à la portée de toutes les bourses. Entre les frais de scolarité, l'achat de livres et de matériel universitaire, quelles sont les aides pour optimiser son budget ?

La bourse sur critères sociaux

Les étudiants les plus modestes peuvent prétendre à cette bourse. Elle est versée pendant 10 mois et soumises à conditions :
- les ressources ;
- avoir un bac français ;
- avoir moins de 28 ans lors de la 1ere demande de bourse (sauf exceptions) ;
- être inscrit en formation initiale en France ou en Union européenne ;
- l’établissement doit être habilité à recevoir des boursiers ;
- suivre ses études à plein temps.

Selon les échelons, vous pourrez percevoir de 1 020 € à 5 612 €.

La demande doit être effectuée entre le 15 janvier et le 31 mai en remplissant un Dossier social étudiant (DSE).

L'aide ou bourse au mérite

Cette aide peut atteindre de 900 à 1 800 €. Elle récompense les bacheliers ayant obtenu la mention « très bien » qui souhaitent poursuivre leurs études dans le supérieur. Pour obtenir cette bourse, il faut également percevoir une bourse sur critères sociaux ou une allocation spécifique annuelle.

Il faut remplir une DES. Le rectorat transmet au CROUS la liste des bacheliers ayant obtenu la mention « très bien », c’est donc ce dernier qui vous informera de votre droit éventuel à bénéficier de la bourse au mérite.

Cette aide est versée en 9 fois durant l’année scolaire. Il n’est pas possible d’en bénéficier plus de 3 fois.

L’aide au mérite est suspendue en cas de redoublement, sauf si vous êtes à même de prouver que des problèmes de santé vous ont empêché de suivre correctement votre scolarité.

L’allocation pour la diversité dans la fonction publique

Cette aide atteint 2 000 €. Elle est versée en septembre et en février. Elle s’adresse aux personnes qui préparent un concours de la fonction publique et qui sont étudiantes, sans emploi ou élève d’une classe préparatoire aux concours d’accès aux écoles de service public. Il faut en outre être bachelier, voire être titulaire d’un diplôme Bac +3 pour la fonction publique de catégorie A.

Cette aide est soumise à conditions de ressources.

L’aide d’urgence ou allocation spécifique annuelle pour étudiant en difficulté

Les étudiants rencontrant des difficultés financières peuvent demander l’aide d’urgence. Il faut avoir au moins de 35 ans au 1er septembre de l’année de formation (sauf pour les personnes handicapées).

Cette aide est versée par le CROUS et peut atteindre 1 020 à 5 612 € par an. Elle peut être accordée durant 7 ans. Elle s’adresse aux étudiants qui n’ont pu obtenir la bourse sur critères sociaux.

L’aide à la mobilité pour l’inscription en Master 1

Cette aide s’adresse aux personnes qui ont obtenu une licence et qui souhaitent s’inscrire pour la 1ere fois en Master. Vous devez en outre être bénéficiaire d’une bourse sur critères sociaux et être inscrit dans une région différente de celle où vous avez obtenu votre licence.

La demande d’aide à la mobilité pour l’inscription en Master 1 s’effectue en ligne sur le site suivant : https://www.messervices.etudiant.gouv.fr/envole/.

Le montant de cette aide est de 1 000 €.

Étudier à l'international

Si vous êtes amené à effectuer un stage ou à poursuivre vos études dans une université à l'étranger, il existe plusieurs solutions pour vous aider financièrement à vous installer.

L'aide à la mobilité internationale.

Cette aide est valable pour les étudiants boursiers qui souhaitent partir à l'étranger dans le cadre de leur cursus universitaire. Vous devez être bénéficiaire de la bourse sur critères sociaux pour prétendre à cette aide.

La demande se fait auprès du service des relations internationales de votre établissement scolaire.

Le séjour à l’étranger doit durer de 2 à 9 mois consécutifs. Le montant de l’aide est de 400 €.

Le passeport mobilité

Il est réservé pour les étudiants des DOM et TOM effectuant leurs études en France métropolitaine ou outre-mer s’ils ne peuvent suivre leur formation dans leur département ou territoire. Il leur accorde un billet aller-retour pour chaque année universitaire.

Attribuée sous conditions de ressources, cette aide permet une prise en charge des billets d’avion aller-retour à hauteur de 50 % pour les étudiants non boursiers et 100 % pour les étudiants boursiers.

Il faut avoir moins de 26 ans au 1er octobre de l’année universitaire, être résident habituel d’un DOM ou d’un TOM, ne pas avoir subi deux échecs successifs lors d’un examen ou d’un concours de fin d’année et respecter un plafond de ressources.

La bourse Erasmus

Elle permet d'aider principalement les étudiants à financer une partie de leur séjour à l'étranger dans le cadre de leurs études. Pour en bénéficier, il faut avoir terminé une première année d’étude, étudier dans un établissement étranger partenaire qui délivre un diplôme et partir pour une durée de 3 mois à 1 an.

Le montant de la bourse Erasmus est de 300 à 450 €.

Les aides complémentaires

Il existe d'autres aides pour vous aider à vous en sortir sans trop vous serrer la ceinture pendant vos études.

Les aides au logement

L'Aide Personnalisée au Logement (APL) ou l'Allocation Logement à caractère Social (ALS) vous seront attribuées selon vos ressources, votre situation familiale ou encore la nature du logement.

Les aides locales

Quels que soient la ville, le département ou la région dans laquelle vous étudiez, de nombreuses aides ou tarifs réduits ont été mis en place afin de faciliter la vie des étudiants et de limiter l'impact sur leur budget. Ainsi, vous pourrez bénéficier de tarifs préférentiels sur les transports, les loisirs ou encore la culture, mais cela marche aussi dans le domaine de la santé et pour le logement. N'hésitez pas à vous renseigner.

Les prêts étudiants

L'État ainsi que les banques ont mis en place des crédits à bas taux spécialement pour les étudiants. Le prêt étudiant garanti par l’État peut atteindre 15 000 €. Vous commencez à le rembourser à la fin de vos études.

Tous les guides famille
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.