Biberon pour bébé : gare aux microplastiques !

Jean-Baptiste Le Roux - publié le 21/10/2020 à 14:30

D’après une étude publiée dans la revue Nature Food, un bébé d’un an avalerait en moyenne 1,5 million de microplastiques par jour.

Bébé biberon
La quantité de microplastiques dépendrait de la température de chauffage de l'eau.

Des microplastiques dans les biberons pour bébé

Une récente étude publiée le 19 octobre dernier vient jeter quelques doutes sur les biberons de nos bébés. Publiée dans la revue Nature Food, cette étude explique qu’un bébé d’un an qui boit au biberon avalerait chaque jour en moyenne pas moins de 1,5 million de microplastiques. Des résidus de plastique qui ne sont évidemment pas bons pour la santé d’une personne humaine.

Pour en arriver à un tel résultat, les auteurs de cette étude ont exposé plusieurs modèles de biberons en plastique à la préparation classique d’un biberon pour bébé : stérilisation, reconstitution du lait maternisé avec du lait en poudre et de l’eau chauffée pour éliminer les bactéries présentes à l’intérieur. Un processus classique, que l’on ne respecte pas forcément à la lettre pourtant.

Quelques règles à respecter

Les scientifiques ont réalisé que la quantité de microplastiques présents dans le lait dépendait alors de la température de chauffage de l’eau. Avec une eau chauffée à 95 degrés, la quantité de microplastiques atteignait jusqu’à 55 millions. Contre un demi-million pour une eau chauffée à 25 degrés. De quoi donner de précieuses indications aux parents, à défaut de connaître pour l’instant les effets sur la santé de ces microplastiques.

En attendant, mieux vaut observer quelques règles. Privilégier si l’on peut les biberons en verre, hérités de nos grands-parents, mais qui reviennent à la mode. Ces récipients ne contiennent pas, par nature, de microplastiques. Ensuite, rincer trois fois le biberon à l’eau stérilisée, préparer le lait avec une eau bouillie dans une casserole, et verser le lait dans le biberon, une fois préparé.

À lire aussi Les aliments à consommer pour booster votre allaitement

Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.