Covid 19 : les tests salivaires commencent dans les écoles

Paolo Garoscio - publié le 22/02/2021 à 08:30

Durant les vacances d’hiver, les Français ont pu se déplacer librement pour se rendre dans les lieux de villégiature, que ce soit à la montagne malgré les remontées mécaniques fermées, à la campagne ou sur le bord de mer. Mais, désormais, c’est la rentrée… et le risque de contamination dans les classes inquiète le gouvernement.

covid-19 école vacances rentrée test salivaire
Les établissements scolaires inquiètent le gouvernement après les vacances scolaires.

Des campagnes de tests salivaires massives dans les écoles

Interrogé sur BFMTV samedi 20 février 2021 sur la question du risque de contaminations dans les écoles avec la rentrée scolaire, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation, a confirmé le lancement déjà annoncé d’une vaste campagne de tests de dépistage. Sans surprise, elle commencera avec les élèves de la Zone A qui reprennent le chemin des cours lundi 22 février 2021.

L’objectif affiché par le gouvernement est de 200.000 tests par semaine, à terme, en commençant par « entre 50.000 et 80.000 tests » réalisés entre le 22 et le 26 février 2021. Une priorité : « l’école primaire », a déclaré le ministre.

Pas de renforcement des règles sanitaires… pour l’instant

Jamais gravées dans le marbre puisqu’elles évoluent inévitablement, selon le ministre, les règles sanitaires concernant les fermetures de classe en cas de contamination ne sont pas amenées à évoluer pour l’instant. « On est sur une stabilisation des règles », a-t-il souligné sur BFMTV. Néanmoins, la surveillance est de mise puisque, selon le ministre, « à l’occasion des vacances, les enfants ont tendance à se contaminer davantage ».

En ce jour de rentrée pour la zone A, donc, dans les écoles la règle reste la même : la fermeture d’une classe ne survient que si trois cas de variant britannique sont identifiés, tandis que le personnel encadrant et enseignant n’est plus cas contact. Inversement, l’identification d’un cas de variant sud-africain ou brésilien dans l’établissement peut entraîner la fermeture de la classe ou de l’établissement scolaire.

À lire aussi Les bilans de santé gratuits pour les enfants

Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.