Les mariages et enterrements à nouveau autorisés

Paolo Garoscio - publié le 29/05/2020 à 14:00

Avec la phase 2 du déconfinement, les Français retrouvent quelques libertés : possibilité de se déplacer à plus de 100 kilomètres, réouverture des bars, restaurants ou encore salles de sport… et autorisation de célébrer mariages et enterrements. Mais attention aux règles de sécurité.

mariage enterrement deconfinement autorisation
La France autorise à nouveau les mariages et les enterrements.

Mariages et enterrements à nouveau autorisés en France

La deuxième phase du déconfinement en France s’entamera le 2 juin 2020, selon les annonces d’Édouard Philippe du 28 mai 2020. À partir de cette date, donc, les mariages et les enterrements, qui ont été interdits à cause du Covid-19, peuvent à nouveau être célébrés. Une bonne nouvelle pour les couples ainsi que pour les familles en deuil.

Mariages et enterrements pourront être célébrés qu’il s’agisse de cérémonies uniquement civiles ou religieuses, les églises et autres lieux de culte ayant obtenu l’autorisation de rouvrir à la suite d’une décision du Conseil d’État. Mais, comme l’a maintes fois répété Édouard Philippe dans sa conférence de presse, le virus circule toujours sur le territoire. Il faut donc respecter certaines règles afin de garantir la sécurité sanitaire de tous les participants.

Quelles règles pour les mariages et les enterrements ?

Pour commencer, durant la phase 2 du déconfinement, les rassemblements dans les lieux publics restent limités à 10 personnes. Cela vaut donc pour les cimetières, bien qu’on suppose qu’une certaine tolérance sera appliquée étant donnée la nature du rassemblement, mais également pour les mairies qui, par définition, sont des lieux publics.

Concernant les églises, le nombre de personnes autorisées à l’intérieur dépend de la taille du bâtiment, car les distances de sécurité doivent être respectées. Pour les fêtes dans des lieux privés, par contre, aucune limite de nombre de personnes n’est appliquée en France. Mais le gouvernement rappelle d’éviter les contacts physiques et de respecter les gestes barrières.

À lire aussi Organiser son mariage : par où commencer ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.