Les pères boudent le congé parental

Jean-Baptiste Le Roux - publié le 08/04/2021 à 09:48

Il s’agit d’un congé peu connu, qui existe depuis 2015, pourtant indemnisé à hauteur de 399 euros par mois. Une option qui ne semble pas séduire les papas.

Papa enfant
La réforme de 2015 espérait séduire 25% des nouveaux papas.

Une réforme qui ne séduit pas les papas

D’après une étude publiée mercredi 7 avril dernier par l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), moins de 1% des pères de France prendraient un congé parental à temps plein, après la naissance de leur enfant. Depuis 2015, le congé parental ne dure plus que deux ans. Sauf si les deux parents décident de se le partager. Dans ce cas, la mère prend deux ans, et le père un an. Une option qui peine visiblement à séduire les papas.

La réforme du congé parental, il y a six ans, espérait séduire 25% des nouveaux papas. Le compte n’y est vraiment pas. Pour les auteurs de l’étude, la responsable de ce trop faible engouement, c’est la rémunération. Actuellement, le congé parental est indemnisé à hauteur de 399€ par mois. Une somme jugée trop faible pour inciter les papas à arrêter de travailler pour s’occuper de leur nouveau-né.

Passer d'une affaire de femme à une affaire de couple

Cette somme est par ailleurs fixe. Elle ne dépend pas de la rémunération antérieure du parent. Elle concerne les congés parentaux à temps plein. Pour un congé parental à temps partiel, l’indemnité varie de 149 à 258€ par mois. Là encore, difficile de séduire les papas, même si ces derniers travaillaient déjà à temps partiel. Les auteurs de l’étude voient également un problème de genre.

Malgré les tentatives d’évolution des mœurs, les auteurs de l’étude de l’OFCE estiment que le congé parental représente, dans l’imaginaire collectif, « une affaire de femme ». L’objectif désormais est de parvenir à davantage de parité, à travers une réforme plus ambitieuse que celle amorcée en 2015. Parmi les idées évoquées : une indemnisation calculée en proportion du salaire du parent.

À lire aussi Emploi : comment prendre un congé parental ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.