Pour du wifi gratuit, ils nomment leur fille comme… un fournisseur d’accès Internet

Paolo Garoscio - publié le 23/10/2020 à 08:00

C’est l’histoire d’un jeune couple qui vient d’avoir un enfant, d’un fournisseur d’accès qui a tenté un buzz sans doute sans supposer qu’on le prendrait au sérieux, et de l’absurde du monde. Voici ce qu’il s’est passé.

couple enfant fille twifi
Un couple suisse a donné à sa fille un nom très particulier.

Twifi propose un accès gratuit à Internet… si vous appelez votre enfant comme lui

Twifi, fournisseur d’accès Internet suisse, a lancé une promotion en cette année 2020 : une connexion gratuite pendant 18 ans. Une seule condition pour en bénéficier : avoir un enfant et donner à cet enfant le nom de Twifi, ou plus précisément de « Twifus » pour les garçons et « Twifia » pour les filles.

A priori, cela apparaît un peu comme une tentative marketing de faire le buzz, à l’instar des marques qui proposent un « job de rêve ». L’absurde de cette promotion aurait dû lui suffire à être partagée massivement sur les réseaux… et donc contribuer à faire connaître Twifi, relativement petite dans le secteur des fournisseurs d’accès Internet. Mais voilà, la réalité dépasse souvent la fiction et ce qui devait arriver arriva.

Ils nomment leur fille Twifia… mais ils ont quand même un peu honte

Contre toute attente, selon le site L’entrepreneur, un couple de Suisses a pris la promotion à la lettre. Ils déclarent être tombés sous le charme du nom « Twifia » et… l’ont donc donné à leur fille. « Pour moi, le nom Twifia signifie connexion. Un lien éternel ! Il y a des noms bien pires. Et plus nous prononçons 'Twifia', plus il nous plait », a déclaré la jeune maman. Naturellement, ils ont demandé à Twifi l’Internet gratuit.

Les jeunes parents avouent malgré tout avoir « aussi un peu honte » mais comptent bien capitaliser sur les 18 ans de Wifi gratuit : les sommes économisées iront sur un compte bancaire pour la petite Twifia. Le FAI suisse, de son côté, s’est engagé à tenir sa promesse : il fournira Internet gratuitement jusqu’aux 18 ans de la jeune fille… et ce même s’il fait faillite. Auquel cas, il s’engage à payer le prix d’une connexion tierce.

L’offre est par ailleurs toujours valable, si jamais vous êtes enceinte, que vous avez l’intention de déménager en Suisse et que vous cherchez un prénom pour votre futur bébé.

À lire aussi 3 astuces pour économiser sur sa box Internet

Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.