Quel est le département où le taux de pauvreté est le plus élevé ?

Nicolas Boutin - publié le 30/11/2020 à 17:00

Dans un rapport, publié jeudi 26 novembre, l’Observatoire des inégalités classe les départements les plus touchés par la pauvreté en France. Si la Vendée et la Savoie sont plutôt épargnées, les territoires ultramarins et la Seine-Saint-Denis sont les plus touchés.

Pauvreté
La Seine-Saint-Denis est le département métropolitain à compter le plus grand taux de pauvreté.

Les départements d’outre-mer principalement touchés

En France, 5 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté, soit avec moins de 885 € par mois, la moitié du revenu médian qui s’établit à 1.771 € par mois et par individu. Une précarité qui touche un panel de foyer très divers, de la mère célibataire au jeune immigré ou encore parmi les seniors. Mais l’inégalité demeure selon les territoires où certains départements abritent davantage de ménages pauvres que d’autres.

C’est le cas des territoires ultramarins qui sont en première ligne face à la précarité. Un quart des habitants de la Réunion vivent sous le seuil de la pauvreté et 18,8% en Martinique. La Guyane et Mayotte sont également touchés, même si le seuil de 50% du niveau de vie médian n’est pas communiqué. On peut tout de même se faire une idée, quand on sait que 77% de la population vit avec moins de 1.062 € par mois, soit 60% du revenu médian à Mayotte.

L’ouest de la France épargné

En métropole, c’est sans surprise la Seine-Saint-Denis qui compte le plus de foyers en grande difficulté. 17,5% de la population est en situation de précarité, soit 280.000 personnes en 2017. Un chiffre qui contraste avec les 5,4% dans le département situé non-loin, les Yvelines. Les départements ruraux ne sont guère épargnés pour autant. La Haute-Corse et l’Aude compte respectivement 12,6% et 12,3% de leur population vivant avec moins de 885 € par mois.

Au contraire, les départements les moins touchés se retrouvent principalement à l’ouest de la France, Vendée en tête, où le taux de pauvreté n’est que de 5%. Il est suivi de la Loire-Atlantique et du Morbihan respectivement à 5,5% et 6%, du Finistère et de l’Ille-et-Vilaine, tous deux à 5,6%. Dans ce classement plus réjouissant, s’intègre également la Savoie et la Haute-Savoie avec un taux de pauvreté de 5,3% et 5,4%, à égalité avec les Yvelines.

À lire aussi Comment éviter de se ruiner à cause d'une addiction aux jeux d'argent ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.