Réouverture des écoles : que prévoit le gouvernement à partir du 11 mai ?

Nicolas Boutin - publié le 15/04/2020 à 14:40

Si le président de la République a annoncé la réouverture des établissements scolaires à partir du 11 mai, le ministre de l’Éducation nationale a temporisé en précisant « que toutes les écoles ne seront pas ouvertes le lundi 11 mai ».

écoles
Les écoles pourraient rouvrir progressivement leurs portes à partir du lundi 11 mai.

« De très grands aménagements »

La rentrée des classes sera progressive et évolutive. C’est en somme ce qu’a annoncé Jean-Michel Blanquer dans le journal télévisé de France 2, mardi 14 avril. S’il a bien reconnu que la date fixée par le chef de l’État est toujours d’actualité, le ministre a précisé que « nous ne retrouverons pas une situation normale du jour au lendemain ».

« Toutes les écoles ne seront pas ouvertes le lundi 11 mai », a-t-il indiqué. Des discussions avec les partenaires sociaux devraient permettre « d’élaborer toute une méthodologie » et de prévoir « de très grands aménagements ». Une chose est certaine, les mois de mai et juin ne seront pas comparables à la même période des années précédentes. « Ce sera forcément différent », a prévenu Jean-Michel Blanquer.

Des classes et une charge horaire réduites

Plusieurs idées seront débattues dans les prochains jours, notamment une rentrée différée selon les niveaux ou les territoires. Le ministre souhaite instaurer « un cadre global avec des adaptations locales ». Il est « fort possible », selon le ministre, que les enfants soient équipés de masques à partir de la rentrée. Les établissements devront également effectuer un grand ménage de printemps, rendu impossible en amont par la rapidité du confinement.

« Il est hors de question de reprendre l’école si les gestes barrières ne sont pas respectés », avertit Rodrigo Arenas, co-président de la Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE) au Figaro. Des gestes barrières qui seront difficiles à mettre en place, on l’imagine, dans les cours de récréation, les couloirs ou les salles de classe. Jean-Michel Blanquer réfléchit par ailleurs à une réduction du nombre d’élèves par classe. « Il ne pourra pas y avoir de grands groupes dans les classes », a-t-il ajouté, ouvrant la voie à « une charge horaire moins importante ». Les contours devraient être dévoilés dans une quinzaine de jours. Seuls les écoles, les collèges et les lycées sont concernés, les établissements d’enseignement supérieur ne rouvriront pas avant cet été.

À lire aussi : Soutien scolaire : prix et solutions pour aider votre enfant

Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.