Assurance scolaire : que couvre-t-elle ?

La rédaction - publié le 02/09/2019 à 14:30

Chaque assurance scolaire offre un niveau de couverture différent, selon les options choisies. Trajet domicile-école, dommages causés ou subis par l'enfant, activités extra-scolaires? Voici un tour d'horizon de ce que peut couvrir votre assurance scolaire.

Les dommages que votre enfant pourrait causer à autrui

Lunettes cassées durant la récréation, blessure pendant un cours de sport... votre assurance scolaire comprend toujours la responsabilité civile. Celle-ci indemnise les dommages corporels et/ou matériels causés aux autres par l’enfant. Bien souvent, cette assurance est toutefois comprise au sein de votre multirisque habitation.Renseignez-vous auprès de votre assureur habituel pour savoir si vous en disposez déjà et le cas échéant, optez pour d’autres couvertures supplémentaires comme la garantie dommages corporels ou la garantie activité extra-scolaires, par exemple.A noter : Votre enfant se rend en cours en deux-roues motorisé (scooter, mobylette) ? Attention les dommages causés par l’utilisation de ce véhicule ne sont couverts que par une responsabilité civile spécifique. Faites le point avec votre assureur !

Les dommages corporels dont votre enfant pourrait être victime

La plupart des assurances scolaires comprennent, en complément de la responsabilité civile, une assurance individuelle qui couvre les dommages corporels dont serait victime l’enfant. Cette assurance prend en charge tous les dommages causés par un tiers, que sa responsabilité soit identifiée ou non. Les frais médicaux, chirurgicaux, de pharmacie et d’hospitalisation seront notamment couverts. Le montant des indemnisations reçues en cas d’accident sont définies au moment de la souscription du contrat, en fonction des garanties souhaitées. C’est à partir de ce montant que sera fixé le montant des cotisations ainsi que de la franchise.

Les trajets entre le domicile et l'école

L’assurance scolaire peut intervenir dans le cadre de l’activité scolaire, périscolaire ainsi que sur le trajet entre le domicile et l’école, aller comme retour. Car ce trajet peut être source d’accident. Si cette option est incluse dans votre contrat d’assurance scolaire, la responsabilité civile couvrira les dommages qu’ils pourraient causer et la garantie dommages corporels et ce qu’ils pourraient subir durant ce trajet. Sachez, cependant, que certaines garanties pourront s’appliquer selon les cas. Par exemple, si un accident de bus se produit, l’assurance du transporteur entrera en jeu et pourra prendre les coûts induits à sa charge. Ici, l’assurance scolaire n’intervient donc que comme source d’indemnisation complémentaire.

Les sorties scolaires et autres activités périscolaires

Votre enfant doit participer à une activité scolaire ou périscolaire ? En règle générale, un certificat d’assurance vous sera demandé au préalable. Qu’il soit inscrit à une classe de découverte en passant ou à une sortie organisée au musée, l’assurance est en effet obligatoire pour couvrir votre enfant des dommages qu’il pourrait causer ou qu’il pourrait subir.Pensez à contrôler que votre contrat couvre bien ce genre d’activité !Seule exception, les projets d’action éducative, où l’assurance scolaire n’est pas obligatoire.

Les activités extra-scolaires

Vous envisagez d’inscrire votre enfant à une activité extra-scolaire, comme par exemple à des cours d’art-plastique, de musique ou de ping-pong ? En souscrivant une option extrascolaire dans votre contrat d’assurance, votre enfant sera couvert aussi bien durant l’école que les vacances et dans toutes ses activités extra-scolaires.Toutefois, notez que la pratique de certains sports à risques tels que le kite-surf ou l’escalade par exemple impliquent la souscription d’un contrat spécifique, appelé multirisque loisirs. Ainsi, votre enfant sera correctement couvert, quoi qu’il arrive...

Les couvertures supplémentaires

Certaines assurances scolaires, particulièrement complètes offrent des niveaux de couverture très élevés. Ainsi, il existe notamment des contrats prenant en charge le remboursement d’un cartable; d’un sac de sport volé ou encore d’un vélo cassé. De même, certaines assurances peuvent intervenir suite à un accident en remboursant des dispositifs médicaux comme un appareil d’orthodontie ou des prothèses. Ces assurances peuvent aussi financer des cours de rattrapage d’école ou des frais de garde à domicile de l’enfant convalescent. Il existe même des contrats d’assurance scolaire qui proposent la prise en charge de visites chez le psychologue suite à un racket. Une aide pour mieux faire face à cette situation choquante et potentiellement traumatisante. Le nombre de visites est toutefois plafonné, généralement à 4 ou 5 par an, au maximum.Bien pensées, ces assurances sont toutefois les plus onéreuses. Pour ces contrats ultra-complets, comptez environ une cinquantaine d’euros par an.A l’heure de la rentrée, vous hésitez entre plusieurs contrats d’assurance scolaire ? L’idéal est, au minimum, de souscrire pour une assurance scolaire qui couvre l’enfant : sur le trajet de l’école, à l’école et lors des sorties et activités organisées par l’établissement. Vous pouvez toutefois opter en complément pour l’une des garanties optionnelles offertes par les compagnies d’assurance... si votre budget vous le permet !

Tous les guides famille
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.