Budget mariage : ne vous préoccupez pas du regard des autres

La rédaction - publié le 29/04/2020 à 16:00

Vous souhaitez vous marier mais vous ne voulez pas (ou ne pouvez pas) dépenser une fortune dans les préparatifs ? Tordez le cou aux préjugés et oubliez les traditions tirées des malles de vos ancêtres. Faites ce qui vous plaît... que cela plaise ou non !

En finir avec la tradition et les apparences

Pendant de nombreuses années, la cérémonie et la réception de mariage ont longtemps été codifiées. Il fallait respecter la tradition et remplir certaines conditions pour avoir un mariage digne de ce nom. Pièce montée, robe de mariée, alliances, fleurs, tout était préétabli à l’avance et sortir des sentiers battus était souvent mal vu. Et bien évidemment, tout cela avait un coût !

Heureusement, les mentalités ont évolué et il est désormais possible de ne pas respecter les traditions. Pour faire des économies, osez louer votre robe de mariée, faites l’impasse sur les bagues de fiançailles et préparez vous-même le buffet de la réception ! Si les plus anciens auront du mal à se faire à l’idée, les plus jeunes seront ravis d’assister à un mariage un peu moins « guindé » où le port de la cravate n’est pas obligatoire.

Faites la sourde oreille

Lors des préparatifs de votre mariage, vous serez entourés de votre famille, de votre belle-famille, de vos amis et aussi des professionnels auxquels vous ferez appel. Il va sans dire que chacun d’entre eux aura son avis à donner sur toutes les décisions que vous prendrez. Un conseil : faites la sourde oreille ! Ne laissez pas les autres s’immiscer dans la préparation de votre mariage et ne vous laissez pas influencer par les yeux larmoyants de votre grand-mère ou de votre belle-mère ! Il s’agit de votre journée et c'est vous qui avez le cut final. N’invitez pas les collègues de vos parents ou les voisins de votre grand-mère si vous n’en avez pas envie : cela vous permettra d’alléger le budget traiteur ! Cependant, rien ne vous empêche de tirer des leçons de l’expérience des autres.

Priorisez vos envies

Pour ne pas faire exploser votre budget mariage, il est important d’écouter et de prioriser vos envies. Votre mère rêve d’un quatuor à cordes pour la réception alors que vous préférez votre ami DJ (qui en plus vous fait ça gratuitement) ? Faites passer vos envies d’abord ! Si vous n’accordez pas d’importance à la décoration florale, réduisez le budget fleurs et si vous trouvez ridicule de dépenser une fortune dans une robe que vous allez porter une seule fois dans votre vie, louez-la. Si vous souhaitez privilégier l’ambiance, préférez une salle de réception moins somptueuse et invitez seulement les amis proches. Côté alliances, il est possible de les acheter en solde ou même de les négocier. Inutile de dire aux autres le prix que vous avez payé.

Ne cherchez pas à satisfaire tout le monde

Si vous avez l’âge de vous marier, vous avez aussi assez d’expérience pour savoir que les gens qui vous entourent ont toujours un avis à donner sur les décisions que vous prenez. Votre mère, votre belle-mère, vos amis ou même le traiteur auront toujours des commentaires à faire. Ne cherchez pas à satisfaire tout le monde car c’est la crise de nerfs assurée ! Ignorez les éternels insatisfaits, les mécontents, les jaloux et les donneurs de leçons. N’ayez pas peur du regard des autres car quoi que vous fassiez, vous serez la cible des critiques.

Pensez à l'après-mariage

Si vous culpabilisez à l’idée d’organiser un modeste mariage et vous craignez le regard des autres, pensez à tous ces couples qui empruntent de l’argent pour acheter une robe ou louer une salle somptueuse, ou qui sont obligés de se serrer la ceinture pendant des mois après la cérémonie. Il y a une vie après le mariage ! Pas besoin de commencer votre vie de couple avec des dettes et de dilapider vos économies.

Bon à savoir : sachez que le budget à prévoir pour un mariage est assez conséquent et que les couples dépassent généralement le budget prévu de 20 % environ.

Tous les guides famille
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.