Comment souscrire à une assurance scolaire ?

La rédaction - publié le 02/09/2019 à 14:30

La souscription d’une assurance scolaire est une formalité très simple, qui permet de vous couvrir contre tous les préjudices subis ou causés par votre enfant au sein de son établissement. Encore faut-il comparer les formules disponibles et vous adresser au professionnel le plus performant.

Auprès de l'établissement scolaire

De nombreux établissements scolaires privés négocient des conditions privilégiées avec un ou plusieurs assureurs pour proposer ensuite des formules standardisées d’assurance scolaire. Si l’école de votre enfant en fait partie, il sera bien souvent plus intéressant de souscrire une telle formule plutôt que de solliciter des professionnels extérieurs : à niveau de garantie équivalent, le contrat de groupe proposé par l’école sera en effet presque toujours moins cher qu’un contrat individuel. Refusez ce contrat uniquement si vous estimez que les garanties sont insuffisantes (plafond d’indemnisation trop bas, franchise élevée...).Pour adhérer à l’assurance scolaire de l’établissement, il suffit d’en faire la demande au secrétariat lors de l’inscription de l’enfant (ou à tout autre moment) et de déposer un chèque.

Auprès d'une association de parents d'élèves

En matière d’assurance scolaire, des contrats de groupe sont également proposés par les différentes associations de parents d’élève, après la négociation de tarifs préférentiels avec les assureurs et les mutuelles. C’est le cas de la Fédération des conseils de parents d’élèves des écoles publiques (FCPE), de la Fédération des parents d’élèves de l’enseignement public (PEEP) et enfin de l’association de parents d’élèves de l’enseignement libre (APEL).Des renseignements complémentaires sont disponibles sur les sites Internet de ces différents organismes, mais aussi lors de certains événements au sein de l’établissement de votre enfant (journée portes ouvertes, période des inscriptions) si l’association y dispose d’une antenne active.

Auprès d'un grand assureur

La situation spécifique de votre enfant peut présenter un niveau de risque plus élevé que la moyenne (troubles du comportement, handicap physique lourd, lunettes ou appareil dentaire perfectionnés...). Dans un tel cas, vous pourrez souhaiter une meilleure personnalisation de votre contrat d’assurance scolaire et vous tourner vers les grands assureurs du marché.Contre un niveau de cotisation un peu plus élevé, ces professionnels pourront étendre les garanties dont bénéficiera votre enfant au cours de sa scolarité. Cela comprend par exemple des niveaux d’indemnisation plus généreux, mais aussi différentes prestations d’assistance qui ne sont pas toujours comprises dans les contrats de groupe.Bon à savoir : apprendre à comparer les assurances scolairesLe prix des assurances scolaires peut souvent varier du simple au double d’un assureur à un autre, sans que le niveau des prestations affiche une différence flagrante. Pour vous préserver d’une mauvaise affaire, il est indispensable d’effectuer une recherche rapide sur Internet via un comparateur en ligne ou par vos propres moyens. Vous pourrez ainsi déterminer si le devis présenté par votre assureur pour l’année scolaire de votre enfant est compétitif ou en-dehors des clous

Auprès d'une mutuelle

L’adhésion à une mutuelle, à un institut de prévoyance ou à une assurance complémentaire santé peut emporter certaines garanties relatives à la scolarité de vos enfants. Ces organismes pourront aussi vous proposer de véritables contrats d’assurance, incluant une garantie en responsabilité civile et une protection individuelle de l’enfant contre les blessures corporelles ou encore le vol.Il existe sur le marché une profusion d’offres pour envisager la prochaine année scolaire de votre enfant avec une sérénité retrouvée. Veillez simplement à ne pas accepter la première formule les yeux fermés, et à toujours comparer les prix.

Tous les guides famille
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.