Complexe d'Œdipe : comment réagir ?

La rédaction - publié le 09/09/2019 à 14:30

Il désigne le fait pour un enfant de rejeter le parent du même sexe et de faire une projection amoureuse sur le parent du sexe opposé.

Que signifie complexe d’Œdipe ?

Sigmund Freud, le père de la psychanalyse, est le premier à identifier le complexe d’Œdipe. Il s’agit du moment où le petit garçon exprime du désir et de la séduction inconsciente pour sa mère et éprouve du rejet et de la jalousie envers son père. Ce complexe fait référence à la pièce de Sophocle. Abandonné dès sa naissance, Œdipe tue son père qu’il ne connait pas, et épouse sa mère. Le complexe d’Œdipe existe aussi chez la petite fille, mais on l’appelle plutôt le complexe d’Electre en référence à Electre, une héroïne grecque qui a tué sa mère Clytemnestre pour se venger de son père Agamemnon que celle-ci a assassiné.

Comment se manifeste le complexe d’Œdipe ?

Le complexe d’Œdipe se manifeste vers l’âge de deux ans et demi - trois ans. Le petit garçon devient très possessif envers sa mère, réclamant sans cesse des câlins et autres manifestations de tendresse. En parallèle, il rejette systématiquement son père et vient même parfois s’immiscer dans l’intimité du couple en pénétrant sans frapper dans leur chambre ou en s’installant entre eux à chaque fois qu’ils se rapprochent. Il peut aussi faire des crises de larmes ou de colère à chaque fois que le père s’approche de la mère. La petite fille elle, fait du charme à son père et cherche par tous les moyens à attirer son attention. Elle considère sa mère comme une rivale à éloigner. L’enfant n’est pas conscient de ces manœuvres de séduction, ce qui le pousse à effectuer des cauchemars ou à faire des crises de colère pour exprimer sa contrariété.

S’agit-il d’un passage obligé ?

Le complexe d’Œdipe est une étape incontournable dans le développement de l’enfant. Il se dissipe progressivement entre cinq et sept ans, lorsque l’enfant refoule ses émotions et ses passions dans son inconscient. L’enfant ne considère alors plus le parent du même sexe comme un rival, mais comme un modèle à copier. C’est pour cette raison qu’à partir de cet âge, les petites filles veulent s’habiller comme leur maman et les petits garçons désirent tout faire comme leur papa.Cette étape est indispensable dans la construction de la personnalité et de la sexualité de votre enfant, c’est pour cela qu’une attention soutenue des deux parents est indispensable. Pour aider l’enfant à dépasser le complexe d’Œdipe, le parent qui fait l’objet du désir inconscient de l’enfant ne doit pas l’encourager, mais plutôt lui expliquer en quoi son désir est impossible. Il doit également multiplier les occasions pour mettre en valeur le parent rejeté aux yeux de l’enfant. De son côté, le parent rejeté ne doit pas se laisser aller à la colère face aux impertinences de l’enfant.

Comment réagir face au complexe d’Œdipe ?

Quand le complexe d’Œdipe se manifeste, les deux parents doivent agir avec fermeté. Il faut expliquer clairement à l’enfant qu’il ne peut pas se marier avec son papa ou sa maman, mais plus tard, quand il sera grand, il trouvera une autre personne avec qui il pourra faire comme papa et maman. Même si l’enfant peut parfois se montrer agressif, il est bon de garder son calme et de le recadrer avec bienveillance. Toutefois, vous devez affirmer votre autorité et fixer des limites à votre enfant en ne lui permettant pas de vous déranger quand vous êtes tous les deux ensembles. Il faut aussi interdire à votre enfant d’entrer dans votre chambre sans frapper. Si vous punissez trop agressivement votre enfant par rapport au complexe d’Œdipe, cela aura une répercussion dans sa vie d’adulte. Il manquera d’assurance pour aborder une personne du sexe opposé ou aura du mal à prendre son autonomie.

Tous les guides famille
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.