Divorce : la garde alternée est-elle la solution idéale ?

Anne-Sophie O - publié le 10/06/2020 à 14:30

La garde alternée est un mode de garde égalitaire pour les deux parents. Mais ce type de rythme basé sur le partage du temps de l'enfant, tantôt chez papa et tantôt chez maman, est-il bon pour son développement et son épanouissement?

Le principe de la garde alternée

La garde alternée dispose que l’enfant vive la moitié du temps chez son père et l’autre moitié chez sa mère. Afin que la garde alternée se passe aussi bien pour les parents que pour l’enfant, il est indispensable de s’organiser un minimum.

Concernant les affaires du quotidien par exemple, Il est plus commode d’avoir tout en double chez l’autre parent.

Quand il va chez l’un, l’enfant retrouve ses affaires et tout ce dont il a besoin pour aller à l’école ou pratiquer ses activités de loisirs, de même que lorsqu’il se trouve chez l’autre. Ce dédoublement de la garde-robe et des effets personnels de l’enfant engendre un coût supplémentaire non négligeable qu’il convient de prendre en compte avant d’opter pour une garde alternée. Afin que la garde alternée se passe bien, une bonne entente entre les deux parents est souhaitable.

Pour préserver l’enfant, il est bon que l’arrivée et le départ d’une maison à l’autre se passent sans conflits ni stress. Les deux parents devront, le cas échéant, s’organiser quant à la participation aux activités extra-scolaires de l’enfant. Il est important de savoir à l’avance si le parent qui accueille l’enfant pour la période déterminée est capable de se libérer ou d’avoir à disposition une personne pour accompagner l’enfant à ses différentes activités.

Découvrez des loisirs culturels pas cher à faire avec les enfants. 

Les avantages de la garde alternée

La garde alternée permet d’éviter qu’un enfant ne grandisse sans passer assez de temps avec son père ou sa mère. Comme l’enfant passe autant de temps avec son père qu’avec sa mère, le partage de l’affection et des moments privilégiés est assuré équitablement.

Pour un parent désireux de rester proche de ses enfants, le système de la garde alternée est la solution idéale. Grâce à cette option, il peut prendre des décisions quotidiennes concernant l’éducation de son enfant et non pas juste se limiter au côté « gâteau » tandis que l’autre assume toute la partie « autorité ». Ce type de garde aide également les parents à se reconstruire, à apprécier la vie sans les enfants sans se culpabiliser. Comme les deux parents se voient régulièrement les rancœurs tendent à s’apaiser et les tensions à diminuer au fil du temps, ce qui permet de créer des liens plus sains, propices au bon développement des enfants.

Découvrez 3 conseils incontournables pour divorcer à l'amiable. 

Les inconvénients de la garde alternée

Le principal inconvénient de la garde alternée est la difficulté à la mettre en place. En effet, si les parents ne résident pas dans des zones assez proches, ce type de garde n’est pas conseillé. En effet si les parents vivent éloignés l’un de l’autre, il est difficile pour l’enfant d’aller dans une même école et de garder ses repères.

L’autre inconvénient de la garde alternée est qu’elle n’est pas octroyée de manière systématique. Tant que l’enfant a moins de trois ans, le juge n’accorde pas la garde alternée, estimant qu’elle est trop difficile à assumer psychologiquement pour l’enfant. Par ailleurs, l’avis des psychologues diverge en ce qui concerne l’âge auquel un enfant ou un bébé peut supporter la garde alternée. Quoi qu’il en soit, quand la garde alternée est autorisée, il convient d’agir avec précautions, surtout pour les nuits qui peuvent parfois être source d’angoisse pour l’enfant.

L’idéal serait de commencer la garde alternée par une nuit ou deux et d’augmenter progressivement le rythme en fonction de l’adaptation de l’enfant.L’autre inconvénient de la garde alternée est qu’elle peut ne pas être une solution pérenne.

En effet les situations personnelles évoluent, et il se peut que l’un des parents ne puisse plus assumer la garde alternée, ce qui peut perturber à nouveau le rythme de l’enfant. Si l’un des parents emménage ailleurs pour des raisons professionnelles ou qu’il refait sa vie en se mariant, le maintien de la garde alternée peut être compromis. De même, lorsque l’enfant grandit, il peut manifester une préférence particulière pour l’un ou l’autre des parents et envisager de vivre exclusivement avec lui, ce qui peut blesser l’autre parent et entacher les liens qui se sont créés.

Tous les guides famille
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.