Economisez sur vos séjours linguistiques !

La rédaction - publié le 04/10/2019 à 14:30

L'apprentissage des langues est devenu un passage obligatoire dans de nombreux domaines professionnels. Lycéens et étudiants décident alors de partir à l'étranger effectuer un séjour linguistique, d'une semaine à plusieurs mois, en passant par des organismes de formation et des associations. Cependant, les finances ne suivent pas toujours. Comment économiser sur votre séjour ? Voici quelques astuces pour profiter tout en épargnant votre porte-monnaie !

Réservez très tôt ou au contraire à la dernière minute

Dans le premier cas vous aurez le temps de bénéficier de tarifs plus bas lors de votre réservation de train ou d’avion, et de mettre de l’argent de côté pour la formation. Vous aurez aussi davantage de temps pour vous renseigner sur le prix des logements et grappiller quelques dizaines d’euros. En partant à la dernière minute, vous profiterez d’offres à prix cassés, qu’il s’agisse des formations comme du transport (les billets de dernière minute en TGV ou avion sont de véritables aubaines). Mais attention car peu de séjours sont concernés au sein des différents organismes, vous n’aurez pas beaucoup de choix.

Restez en Europe et évitez les capitales

En restant en Europe, vous économisez énormément sur le prix des transports et du logement, et pouvez bénéficier davantage d’aides, surtout au sein de l’Union Européenne. S’il est moins exotique à vos yeux d’apprendre l’espagnol en Espagne plutôt qu’au Mexique, pensez que vous profiterez d’un séjour enrichissant en économisant plusieurs centaines d’euros ! Les capitales sont généralement beaucoup plus chères. Pourquoi ne pas partir en province ? Vous découvrirez des régions authentiques et payerez beaucoup moins cher votre formation. Et rien ne vous empêche de prendre quelques jours pour visiter la capitale du pays avec des amis autochtones, qui connaissent sans doute de nombreuses astuces pour éviter les attrape-touristes !

Partez hors saison ou dans des pays moins connus

Qui a dit que vous deviez nécessairement apprendre l’anglais à Londres ? De nombreux pays proposent des formations de qualité en anglais, comme Malte, la Croatie ou Chypre ! N’hésitez pas à partir en juin ou en septembre, et à profiter de prix cassés en hors saison. Renseignez-vous aussi sur le coût de la vie. Il est bien plus élevé par rapport à la France dans les pays scandinaves, mais beaucoup moins cher à l’est de l’Europe. Et c’est l’occasion d’être un peu plus dépaysé. Vous pouvez aussi effectuer un échange avec un correspondant et être accueilli dans sa famille pendant qu’il se rend dans la vôtre.

Choisissez une colocation

Vivre à plusieurs est une aubaine pour économiser sur votre logement. Si le prix des formations comprend souvent une chambre en famille d’accueil, vous pouvez très bien chercher vous-même votre logement. L’économie peut être particulièrement importante, jusqu’à 200 ou 300 €. Vous pouvez partir avec de la famille ou des amis, ou encore seul, mais dormir en internat. Outre des prix très intéressants, c’est l’occasion de rencontrer des jeunes de tous les pays, et de travailler votre Anglais ! Le partage de dortoir en auberges de jeunesse ou les échanges d’appartements sont également une solution. Si vous avez de la famille ou des amis sur place, c’est encore mieux !

Cherchez des aides et réductions

Plusieurs collectivités proposent des aides pour les lycéens ou étudiants en difficultés. Par exemple, vous pouvez recevoir une aide entre 700 et 800 euros pour les jeunes bacheliers ayant obtenu une mention et souhaitant partir en séjour à l’étranger. Les Bureaux des Etudiants et certains services universitaires sont à contacter afin de vous renseigner sur les aides possibles. Sans compter que certains organismes proposent des réductions dans le cadre de systèmes de parrainage par exemple. Renseignez-vous auprès d’eux !

Gérez-vous-même votre transport

Dans les voyages « tout-compris », le transport est généralement compté en tarif plein. Cherchez par vous-même et trouvez un voyage low-cost, partez en autobus ou en covoiturage, ou prenez le ferry, les prix peuvent parfois baisser entre 50 et 100 €. Partir plus tôt est donc l’occasion d’économiser.

Surveillez et négociez les prix

De nombreux bons plans sont proposés sur le web. Certaines personnes doivent annuler leur séjour et préfèrent le revendre à moindre coût sur des sites spécialisés, plusieurs organismes possèdent des comptes Twitter ou Facebook et y proposent des séjours alléchants (tout compris pour 600 ou 700 € en Italie par exemple). Vous n’êtes pas à l’abri de tomber sur une offre promotionnelle qui vous donnera envie de partir. Vous pouvez aussi contacter les organismes et demander la liste des séjours les moins chers ou chercher les prix de certaines formations sur Internet pour trouver des séjours à 200 ou 300 € la semaine !

Calculez la durée de votre séjour

Vous pouvez choisir d’effectuer un séjour intensif pendant une semaine, ce qui vous coûtera moins cher que des formations plus espacées de deux ou trois semaines. Cette formule est également pratique pour les lycéens, à qui elle permet de partir pendant les petites vacances scolaires, période bien moins chère que l’été. Si vous souhaitez partir plus longtemps sans vous ruiner, rien ne vous empêche de choisir une formation avec seulement 2 ou 3 heures de cours par jour, permettant de trouver un petit boulot à côté pendant un à plusieurs mois. C’est une solution intéressante pour les jeunes en période sabbatique n’étant pas encore sûrs de ce qu’ils ont envie de faire par la suite. Travailler au pair de six mois à un an est aussi une aubaine pour apprendre une langue, et un sacré plus sur un CV !Une belle opportunité d’apprendre une langue et de voyager à moindres coût.

Tous les guides famille
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.